Publié il y a 1 an - Mise à jour le 16.03.2023 - AS - 1 min  - vu 562 fois

NÎMES Transport de marchandises dangereuses : le député Gillet demande des comptes au ministre des Transports

Yoann Gillet

Yoann Gillet, député de la première circonscription du Gard.

- Photo : Stéphanie Marin

Mercredi 15 mars 2023, Yoann Gillet, député du Gard, a rédigé une question écrite destinée à Clément Beaune, ministre délégué chargé des Transports, sur le niveau du trafic ferroviaire de marchandises sur la ligne ferroviaire passant dans le centre-ville de Nîmes.

Alors qu’il existe une ligne de contournement entre Nîmes et Montpellier (C.N.M) pour le fret ferroviaire, le député questionne le Ministre "sur la pertinence de continuer à faire transiter les marchandises par le centre-ville nîmois."

Il souligne "l’aberration que constitue la sous-exploitation de la ligne de contournement qui a coûté plus de deux milliards d’euros (y compris les gares et autres travaux sous maîtrise d'ouvrage SNCF) alors que la réalisation de cette ligne devait répondre à un double objectif : assurer le délestage de l’axe ferroviaire classique qui passe par le centre-ville de Nîmes, réduire les risques en cas d’accident impliquant des marchandises dangereuses. Cette situation pourrait se révéler dramatique pour les Nîmois. En effet, parmi les convois qui transitent par le centre-ville de Nîmes, des marchandises dangereuses circulent. En cas d’accident ferroviaire, les habitants seraient les premiers exposés avec des conséquences humaines dramatiques."

Yoann Gillet demande au Ministre "des explications quant à la sous-exploitation de la ligne de contournement Nîmes-Montpellier, et invite le ministre à lui fournir les informations relatives à la sécurité et à la sûreté des installations ferroviaires transitant par le centre-ville de Nîmes."

AS

Politique

Voir Plus

A la une

Voir Plus

En direct

Voir Plus

Studio