Politique
Publié il y a 1 mois - Mise à jour le 06.01.2023 - Coralie Mollaret - 1 min  - vu 242 fois

VŒUX 2023 L’écologiste Aurélie Genolher : « Derrière une parole violente, ce sont des émotions à réparer »

Nouvelle année oblige, la rédaction d’Objectif Gard a sondé plusieurs personnalités gardoises afin de connaître leurs attentes et souhaits pour 2023.        

Conseillère régionale proche de la présidente Carole Delga, Aurélie Genolher est également vice-présidente d'Alès Agglo et maire de de Massillargues-Attuech. Pour 2023, un brin idéaliste, la viticultrice aspire à ce que « les gens se respectent malgré leurs divergences et que chacun comprenne que derrière une parole violente, ce sont des émotions à réparer. » Ça fait parfois du bien rien qu’en le relevant…

Se déclarant elle-même « trop optimiste », Aurélie Genolher reste « persuadée » que « si nous agissons collectivement, nous parviendrons à dépasser l’ensemble des transitions qui se présentent à nous. » L’année 2023 « va être une année très tendue pour les communes en particulier rurales avec les hausses des coûts de l’énergie et des denrées de la restauration scolaire. »

Des surcoûts difficile à supporter « tout en protégeant les coûts des services publics. » Aurélie Genolher espère aussi la fin du conflit de la guerre en Ukraine. Et de conclure avec une pensée personnelle : « Que l’on profite du mieux possible de notre famille et amis dans un environnement harmonieux. »

Coralie Mollaret

Politique

Voir Plus

A la une

Voir Plus

En direct

Voir Plus

Studio

Connectez-vous


Déjà abonné ?
Créez vos identifiants

Vous êtes abonné, mais vous n’avez pas vos identifiants pour le site ? Remplissez les informations et un courriel vous sera envoyé.

J'y vais