Société
Publié il y a 6 ans - Mise à jour le 07.10.2016 - thierry-allard - 2 min  - vu 130 fois

BAGNOLS Une journée pour "reconnaître et valoriser les aidants"

Hier, à la journée des aidants à Bagnols (Photo : Thierry Allard / Objectif Gard)

Bagnols a participé à la Journée nationale des aidants hier à la salle multiculturelle.

L’occasion de mettre un coup de projecteur sur ces plus de 8 millions de personnes qui chaque jour aident une personne dépendante, âgée ou non. Une condition parfois difficile.

« Comment arriver à faire face ? »

« Ils sont autant comptables qu’infirmiers ou chauffeurs » : comme l’explique la coordinatrice de la journée nationale des aidants à Bagnols Danielle Gothié, définir le rôle d’un aidant est une gageure, tant il est transversal. S’occuper d’une personne dépendante s’apparente à un métier à plein temps.

Seulement voilà, « souvent les aidants sont des personnes d’un certain âge, il peut aussi s’agir d’enfants accompagnants, qui travaillent et ont une famille, note Danielle Gothié. La question est comment arriver à faire face ? »

Pour donner quelques clés à celles et ceux qui assument ce rôle, la journée des aidants organisée à Bagnols a choisi un nouveau principe cette année, avec des barnums ludiques et informatifs sur les évolutions législatives notamment. Un espace de détente était également proposé : « l’idée est de leur montrer comment prendre soin d’eux », explique l’organisatrice. Dans cette optique, une conférence menée par des médecins était organisée l’après-midi sur l’importance de prendre soin de soi pour les aidants, dont une part non-négligeable décède avant la personne qu’elles aident. « Il faut que les aidants s’autorisent à prendre soin d’eux, parfois ils s’oublient et culpabilisent », poursuit Danielle Gothié.

Une voiture pour la plateforme de répit des aidants

Au delà de cette problématique, « le but de cette journée est de reconnaître et valoriser les aidants, de leur statut », affirme Danielle Gothié. Une plateforme de répit et de soins des aidants existe déjà à l’hôpital de Bagnols pour les accompagner : « on fait plus de 580 visites par an, et on aide plus de 300 aidants », précise Danielle Gothié, qui coordonne la plateforme installée à l’Ehpad des 7 Sources.

Une plateforme à laquelle le groupe AG2R La Mondiale a remis un chèque de 10 000 euros à l’occasion de la journée nationale des aidants, pour permettre l’achat d’une voiture. « On fait beaucoup de visites à domicile, ça nous permettra d’être plus mobiles », se réjouit Danielle Gothié. Pour AG2R La Mondiale, qui a déjà aidé la plateforme nîmoise de la même façon, « il s’agit d’un axe prioritaire », affirme Claire Briant, de l’action sociale à AG2R La Mondiale.

D’une manière générale, on note une évolution positive dans le pays pour les aidants : « les choses sont en train de rentrer, et avoir une journée nationale c’est déjà important », note Danielle Gothié. Pour autant, la question promet de devenir de plus en plus prégnante à l’avenir compte tenu du vieillissement de la population.

Thierry ALLARD

thierry.allard@objectifgard.com

Thierry Allard

Société

Voir Plus

A la une

Voir Plus

En direct

Voir Plus

Studio

Connectez-vous


Déjà abonné ?
Créez vos identifiants

Vous êtes abonné, mais vous n’avez pas vos identifiants pour le site ? Remplissez les informations et un courriel vous sera envoyé.

J'y vais