Sports Gard
Publié il y a 2 mois - Mise à jour le 26.11.2022 - Corentin Migoule - 4 min  - vu 969 fois

FOOTBALL Ultra-réaliste, Toulon assomme l'OAC d'Hakim Malek

OAC

Le onze de l'OAC qui a débuté le match face à Toulon. (Photo CM)

Opposé à un SC Toulon (SCT) en manque de points comme lui, l'OAC s'incline face à plus réaliste que lui (1-3) malgré une prestation riche en occasions.

Le contexte. Ce samedi soir à Louis-Pautex, pour la dernière de l'OAC à Uzès avant de retrouver Pibarot, deux équipes au même nombre de points (10) au coup d'envoi s'affrontent, mais avec un match de plus disputé pour les Toulonnais qui, en conférence de presse en milieu de semaine, ont dit se déplacer dans le Gard pour "gagner". Les hommes d'Hakim Malek, qui a préféré Zogba à Mogès en défense centrale, ont bien besoin de ce succès aussi au tiers du championnat.

Le récit du match. Le coup d'envoi vient à peine d'être donné que Tertereau, qui bénéficie d'une remise en retrait subtile d'un coéquipier, déclenche une frappe à l'entrée de la surface achevant sa course dans le petit filet intérieur du portier alésien (0-1, 1'). L'OAC nouvelle version d'Hakim Malek ne pouvait pas plus mal démarrer sa rencontre. Loin d'être assommés, les Bleus et Blancs réagissent presque instantanément avec Abelinti qui élimine son vis-à-vis et décoche un tir croisé puissant qu'Andreani, le gardien toulonnais, dévie sur sa barre (6e). La deuxième occasion alésienne du match est aussi à mettre au crédit de l'international guyanais qui saute plus haut que tout le monde pour reprendre un centre venu de la droite expédié par Franco. Mais Abelinti ne fait qu'effleurer le ballon qui file en sortie de but (11e).

Depuis l'ouverture du score, ce match entre deux clubs historiques du football français, actuellement mal classés dans cette poule C de National 2, vire à l'avantage des Cévenols qui s'installent dans la moitié de terrain des visiteurs. Aligné à un inhabituel poste d'ailier droit en l'absence d'Abdoulaye Diaby, Jérémy Balmy tire profit de sa position plus avancée sur le terrain pour déclencher une frappe lontaine, légèrement prise de l'extérieur du pied. Elle prend le chemin de la lucarne d'Andreani. Tout le monde la voit au fond, mais le dernier nommé s'y prend à deux fois pour dévier le ballon en corner (22e). Dans la minute qui suit, Assoumin envoie un tir similaire et il faut une nouvelle envolée d'Andreani pour sauver le SC Toulon (23e).

Suite à cet incontestable temps fort, Alès marque un peu le pas et le rythme retombe à l'approche de la demi-heure de jeu. Dans l'entrejeu, Mahamat perd un ballon que récupère L'Ghoul. Le n°9 varois file droit vers le but de Moreau. À sa poursuite, aucun défenseur cévenol n'intervient et L'Ghoul, qui a fini par s'approcher de la surface de réparation alésienne, enroule une frappe du gauche qui fait mouche (0-2, 38e). Deux buts en autant d'occasions pour des visiteurs ultra-réalistes. Cruel pour Franco et sa bande qui livrent pourtant une belle partition ! La dernière action chaude de la première mi-temps est pour le SC Toulon et Diallo, après un super service du précieux L'Ghoul, mais la frappe du premier cité passe de peu à côté (45+4).

OAC
Le onze de l'OAC qui a débuté le match face à Toulon. (Photo CM)

De retour des vestiaires, les chants des supporters alésiens en tribune redoublent d'intensité. Ces derniers sentent bien qu'il y a un coup à faire. Sur un centre rasant venu du côté droit alésien, Balmy bute contre le gardien. Mais l'action n'est pas terminée et Ben Nasr, positionné aux 18 mètres, frappe et trouve le poteau. Celui-ci est rentrant et Louis-Pautex explose (1-2, 51e). Une réduction de l'écart bien méritée pour les hommes d'Hakim Malek. Zogba, nouvelle recrue, fait apprécier la qualité de son jeu long avec une merveille d'ouverture pour Franco. Le n°10, avec son jeu de corps inégalable, élimine un défenseur varois pour centrer sur la tête d'Abelinti qui passe au dessus (59e).

L'Ghoul, encore lui, sert en profondeur Diallo qui profite du fait que Zogba se déchire pour se présenter face à Moreau. Mais le portier cévenol, vigilant, surgit vite et détourne en corner. Un corner sortant joliment déposé sur le crâne de Ouasfane, étrangement seul au point de pénalty. Le coup de casque du stoppeur varois ne laisse aucune chance à Moreau, battu (1-3, 70e). Une nouvelle réalisation qui semble doucher les derniers espoirs alésiens qui, malgré un coaching offensif, peine à relever la tête. Idéalement servi à ras-de-terre aux six mètres par Gomis, L'Ghoul passe tout près du doublé. Mais le portier alésien le prive de ce bonheur avec un arrêt de grande classe (79e).

En fin de match, Mahamat se heurte encore à un Andreani en état de grâce (89e). Le temps file et les Toulonnais résistent pour s'offrir un précieux succès face à un concurrent direct pour le maintien. Ils jouent au passage un bien mauvais tour au nouveau coach cévenol, lequel a lancé sa carrière professionnelle de joueur au SCT. Ce samedi soir, les Bleus et Blancs ont joué leur dernière rencontre à Louis-Pautex qu'ils quitteront pour retrouver Pibarot le 10 décembre prochain. Et il était temps ! À Uzès, les Cévenols n'auront glané que trois points sur quinze possibles. Un bilan de relégable...

11e journée de National 2. Stade Louis-Pautex (Uzès). Arbitre : M. Chancioux. OAC 1-3 SC Toulon. (mi-temps : 0-2). But pour Alès : Ben Nasr (51e). Buts pour Toulon : Tertereau (1'), L'Ghoul (35e), Ouasfane (70e). Avertissement à Alès : Zogba (45+1). Avertissement à Toulon : Touré (38e).

OAC : Moreau –  Djabou (cap. - Mogès, 89e), Iafrate, Zogba (Joakim Balmy, 89e), Assoumin - Peyrard (Dengerma, 75e), Ben Nasr, Balmy (Jdaini, 80e) - Franco, Abelinti, Mahamat. Entraîneur : Hakim Malek.

Toulon : Andreani - Ouasfane (cap.), Moulet, Bayo (Gomis, 67e), Santini - Diallo (Ouhammou, 90e), Tertereau, El Hamzoui, L'Ghoul (Diallo, 82e), Labor - Toure. Entraîneur : Eric Rech.

Corentin Migoule

Sports Gard

Voir Plus

A la une

Voir Plus

En direct

Voir Plus

Studio

Connectez-vous


Déjà abonné ?
Créez vos identifiants

Vous êtes abonné, mais vous n’avez pas vos identifiants pour le site ? Remplissez les informations et un courriel vous sera envoyé.

J'y vais