Politique

VISITE DU PRÉSIDENT DU RWANDA EN FRANCE : JEAN-PAUL FOURNIER, SÉNATEUR-MAIRE DE NÎMES, ÉCRIT AU MINISTRE DES AFFAIRES ÉTRANGÈRES, ALAIN JUPPÉ

 

 

 

Jean-Paul Fournier, Sénateur-Maire de Nîmes vient d'écrire au ministre des affaires étrangères, Alain Juppé, concernant la visite du président du Rwanda, Paul KAGAME annoncée pour les 12 et 13 septembre prochains.

 

www.objectifgard.com vous propose de découvrir ce courrier :

 

"Dans mes fonctions de Sénateur, membre de la Commission des Affaires étrangères, de la Défense et des Forces armées, j’ai attiré l'attention, via une question écrite, du Ministre d’État, Ministre des Affaires étrangères et européennes, sur les interrogations que soulève la visite officielle à Paris du président du Rwanda, Paul KAGAME annoncée pour les 12 et 13 septembre prochains.

 

En effet, s’il en va de l’intérêt de notre pays d’entretenir partout dans le monde les meilleurs rapports avec les autorités en place, le retour à des relations cordiales avec un régime qui a régulièrement proféré contre la France une accusation aussi grave qu’infondée que celle de complicité de génocide, devrait être précédé d’un certain nombre de conditions.

 

Ce régime mis à l’index dans un rapport de l’Organisation des Nations Unies doit des excuses à la France et à ses militaires dont certains ont fait l’objet d’accusations nominatives en 2007. Au regard de ce contexte, j’ai demandé à Alain JUPPE s’il entend poser des conditions préalables à cette visite officielle, en exigeant notamment le retrait des accusations contre la France et la Communauté internationale."

 

Jean-Paul Fournier, Sénateur-Maire de Nîmes

Abdel Samari

Créateur d'ObjectifGard, je suis avant tout passionné par les médias et mon département. Ce qui me motive chaque jour : informer le plus grand nombre sur l'actualité du Gard ! Pari tenu ?

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page

Adblock détecté

S'il vous plaît envisager de nous soutenir en désactivant votre bloqueur de publicité