PolitiquePolitique.

PRIMAIRES SOCIALISTES : LE VICE-PRÉSIDENT DU CONSEIL GÉNÉRAL DU GARD, JEAN DENAT, APPORTE OFFICIELLEMENT SON SOUTIEN A MANUEL VALLS

 

 

Jean Denat, Vice-président du Conseil général du Gard est le co-signataire, d'un appel au vote en faveur de Manuel Valls, candidat à l'investiture aux primaires socialistes de ce dimanche 09 octobre 2011 ...

 

www.objectifgard.com vous propose de découvrir quelques passages de cette déclaration de soutien :

 

"Le 9 octobre prochain, chaque française et chaque français qui souhaite le changement pourra venir s’exprimer, dans le cadre des primaires citoyennes, en votant près de chez lui pour le candidat de son choix. Cet exercice unique et citoyen, le premier dans l’histoire de la Vème République, devra déterminer l’orientation et le candidat qui portera l’alternance lors de la prochaine élection présidentielle.

 

Pour créer une réelle dynamique, la mobilisation populaire se doit donc d’être la plus large possible ! Le formidable mouvement démocratique des primaires que Manuel Valls a contribué avec d’autres à initier, la qualité de son diagnostic sur l’état du pays, le sérieux des solutions qu’il propose, ont permis de révéler aux Français sa capacité à assumer les plus hautes responsabilités.

 

Il confirme d’ailleurs sa nette percée dans l’opinion lors des dernières enquêtes, en se plaçant en troisième position des candidats socialistes, derrière Martine Aubry et François Hollande, en terme de popularité mais aussi en terme de stature présidentielle face à la crise. Cette évolution est logique dans la mesure où Manuel Valls porte dans son projet les solutions les plus utiles pour redresser la France. Il nous apparaît comme celui qui pourra le mieux orienter le projet socialiste vers la voie de la vérité, de la modernité et du dynamisme.

 

(...)

 

Le 9 octobre, nous voterons donc Manuel Valls pour consolider la Nation, le ciment de notre avenir. Comme lui, nous voulons restaurer la morale républicaine perdue avec un Président qui n’est pas dans un bougisme constant mais dans la mise en perspective des défis à venir, laisse le gouvernement gouverner vraiment, et assure aux collectivités territoriales le bon fonctionnement des missions qui leurs sont confiées. Mais aussi, en réformant en profondeur la justice, pour lui garantir une totale indépendance et lui redonner les moyens nécessaires à son action. Avec lui nous voulons défendre la laïcité, chevillée au corps, contre les intégrismes de toute nature et les archaïsmes révoltants qui bafouent ce principe fondateur de notre modèle républicain.

 

(...)

 

Nous choisissons aussi Manuel Valls car il tient un discours de vérité lorsqu’il insiste sur l’indispensable redressement économique de la France comme préalable à toute réforme. Sa feuille de route est claire : désendetter le pays à travers une grande réforme fiscale pour que l’impôt soit plus juste et progressif, supprimer les niches fiscales et la défiscalisation inutile et coûteuse des heures supplémentaires, s’attaquer à la fiscalité locale absolument injuste et inégalitaire, encourager le développement et l’activité des PME qui sont les principaux créateurs d’emploi et de croissance. Nous partageons également sa proposition d’instaurer un ministère de la production industrielle car l’Etat doit redevenir stratège en la matière. Pour restaurer la compétitivité de nos entreprises, et principalement notre tissu de PME/PMI, il faudra étudier sans démagogie la possibilité de modéliser une TVA protection qui ne pénalisera pas les classes moyennes, contrairement à ce qu’affirment injustement certains, et redonnera un véritable levier d’action financier à l’Etat.

 

Enfin, nous voterons le 9 octobre pour la gauche moderne et populaire incarnée par Manuel Valls car nous devons impérativement renouer avec l'idéal de la méritocratie républicaine et renforcer le vecteur privilégié de l'émancipation individuelle : l’éducation. Nous ne pouvons qu’approuver son objectif prioritaire de remettre l’enseignant au cœur du système éducatif et de revaloriser ce métier si difficile, tant au sujet de la formation que de la rémunération; mais aussi d’augmenter de 20% les moyens des établissements où la mixité sociale est la plus faible car la diversité ne se décrète pas, elle s’organise.

 

(...)

 

Tout est dit. Le 9 octobre, nous invitons donc chaque française et français à venir mettre en marche l’énergie du changement en choisissant Manuel Valls, le vote le plus utile pour la gauche et pour la France.

Abdel Samari

Créateur d'ObjectifGard, je suis avant tout passionné par les médias et mon département. Ce qui me motive chaque jour : informer le plus grand nombre sur l'actualité du Gard ! Pari tenu ?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer

Adblock détecté

S'il vous plaît envisager de nous soutenir en désactivant votre bloqueur de publicité