EconomieEconomie.

LANGUEDOC-ROUSSILLON : Après une forte dégradation sur un an, l’emploi intérimaire se stabilise

Fin mai 2012, le nombre d’intérimaires en France s’établit à 613 700, en valeur corrigée des variations saisonnières, soit une baisse mensuelle de 1,4% (-8 700 emplois intérimaires par rapport à fin avril 2012). En un an, l’intérim baisse de 6,8% (- 44 900 de fin mai 2011 à fin mai 2012).

En mai, tous les grands secteurs connaissent une baisse : -1,9% pour le tertiaire, -1,3% pour l’industrie et -1,1% pour la construction. Toutes les catégories socioprofessionnelles connaissent une évolution annuelle négative de leur emploi intérimaire. Le nombre d’ouvriers qualifiés baisse de 5,1%. Sur la même période, les cadres et professions intermédiaires, les ouvriers non qualifiés ainsi que les employés voient leurs effectifs intérimaires baisser plus fortement (respectivement -5,5%, -8,1% et -10,8%).

En mai, la région Bretagne enregistre la plus forte hausse mensuelle (+2,9%). Elle est suivie par les régions Poitou-Charentes (+1,3%) et Basse-Normandie (+0,9%). Les régions Champagne-Ardenne et Alsace affichent les plus fortes baisses (-4,5% chacune). Sur un an, la progression de l’emploi intérimaire ne concerne que les régions Bourgogne (+1,4%) et Poitou-Charentes (+0,4%).

En Languedoc-Roussillon, on constate un maintien de l'activité (0,1%) durant le mois de mai 2012. Une bonne nouvelle car sur un an, par contre, l’emploi intérimaire s'est fortement dégradé avec un résultat négatif à deux chiffres (-16,3%), le plus important en France.

Abdel Samari

Créateur d'ObjectifGard, je suis avant tout passionné par les médias et mon département. Ce qui me motive chaque jour : informer le plus grand nombre sur l'actualité du Gard ! Pari tenu ?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer

Adblock détecté

S'il vous plaît envisager de nous soutenir en désactivant votre bloqueur de publicité