PolitiquePolitique.

PONT-SAINT-ESPRIT : En visite, le préfet Hugues Bousiges veut s’engager pour la ville

Hier, le préfet du Gard, Hugues Bousiges, a passé sa journée en compagnie de Roger Castillon, maire de Pont-Saint-Esprit. Ensemble, les deux hommes ont discuté des grands projets pour cette ville du Gard-Rhodanien.

Dès 10 heures, le préfet a fait la connaissance de l’ensemble de l’équipe municipale avant de se rendre dans le nouveau centre hospitalier de la ville, mis en service en 2010. Sous un beau soleil, l’après-midi était consacrée à la visite de quatre sites emblématiques de la ville : le Champ de Mars, la Collégiale, le prieuré Saint-Pierre et l’ancien hôpital. Un programme chargé. Au fil de la visite, des adjoints au maire se sont greffés à la balade. Mais, il ne faut pas se fier aux apparences, la promenade n’était pas vraiment touristique.

Lors d’un point presse, Hugues Bousiges mesure les difficultés qui règnent dans cette localité : « Pont-Saint-Esprit est une ville en souffrance. Des efforts considérables ont été demandés aux spiripontains. Il faut aider cette commune, épurer le passer et engager avec confiance les projets d’aujourd’hui », déclare le représentant de l’Etat. Il s’attarde alors sur certains points : « Sur l’eau et l’assainissement, par exemple, Pont-Saint-Esprit a vocation à se développer. Cette ville compte 8 000 nouveaux habitants par an. Il y a une forte pression démographique. Il faut donc une station d’assainissement proportionnée aux nombres d’habitants », suggère-t-il.

Sur l’emploi, le préfet a une proposition à faire : « On pourrait monter une commission pour réfléchir à la situation économique et à l’emploi sur la commune. Ca nous amènera à examiner des situations individuelles. Notre approche doit être la plus fine possible et nos réponses appropriées et adaptées. Je suis prêt à m’engager dans cette vois expérimentale ». A ses côtés, Roger Castillon acquiesce et fait comprendre au préfet que ses promesses ne sont pas tombées dans l’oreille d’un sourd : « Vous l’avez dit ce matin. Je l’ai bien noté ». Avant de conclure : «  Je crois en ce qu’a dit monsieur le préfet. Ce n’est pas une parole politique en l’air ». Souhaitons-le pour les spiripontains.

Tony Duret

tony.duret@objectifgard.com

Tony Duret

Tony Duret, journaliste à Objectif Gard depuis juin 2012.

1 commentaire sur “PONT-SAINT-ESPRIT : En visite, le préfet Hugues Bousiges veut s’engager pour la ville”

  1. bonjour,

    la population de pont-saint-esprit est de 10500 habitants à ce jour. Entre 1999 et 2009, la variation annuelle moyenne de la population a été de + 1%.
    Raisonnablement, sa population ne peut donc s’accroitre de 8000 habitants par an, qui plus est si l’on considère l’état d’abandon dans laquelle la municipalité précédente l’a laissée.
    Aujourd’hui, nous sommes amenés à envisager une évolution démographique inférieure à 2000 ha à l’horizon 2025 ( station d’épuration sous dimensionnée et réseaux d’assainissement insuffisants et hors normes=.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer

Adblock détecté

S'il vous plaît envisager de nous soutenir en désactivant votre bloqueur de publicité