Politique

ALÈS : La nouvelle agglo confie les clés à Max Roustan

Max Roustan, nouveau président. A sa gauche, son directeur de cabinet Christophe Rivenq
Max Roustan, nouveau président. A sa gauche, son directeur de cabinet Christophe Rivenq

Hier soir, le Conseil de Communauté s’est tenu  à l’espace Cazot d’Alès. Les 184 délégués communautaires ont été appelés à voter pour élire le nouveau président d’Alès Agglomération. C’est Max Roustan, maire d’Alès et président de l’actuelle agglomération, qui a été élu haut la main avec 160 voix en sa faveur. La nouvelle intercommunalité compte désormais cinquante communes ce que représente une population totale de plus de 100 000 habitants.

Tony Duret

Tony Duret, journaliste à Objectif Gard depuis juin 2012.

Articles similaires

2 commentaires

  1. même les communiste ont voté pour max ainsi que les socialiste c’esr de la bouffonerie 55 vice président a 2 000 euros par mois
    un golf de 20 millions d’euros
    les fumades a 20 millions d’euros
    mercoirol a + 20million d’euros
    uncomplexe cinema qui devait sortir de terre en 2012 maintnant en janvier 2014 avant les elections municipales
    ensuite le projet de la gare
    ou il vas prendre le pognon
    le financement public privé ine erreur a ne pas faire car chaque année il faut que la communauté verse des loyers et si un jour un privé fait faillite lecontribualable sera appeler a la rescousse

  2. L’article oublie de préciser qu’il n’y avait pas de candidat face à Roustan. La gauche pourtant présente dans bien des communes concernées serait-elle en manque de têtes d’affiche ? Bien dommage en tous les cas .

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page

Adblock détecté

S'il vous plaît envisager de nous soutenir en désactivant votre bloqueur de publicité