Politique

PCF/PS P.Truddaiu apostrophe la députée F.Dumas

Le débat des accords sur la réforme du marché du travail s'exporte dans nos boulevards nîmois… Quitte à provoquer quelques frictions ! A travers un communiqué, Pietro Truddaiu, conseiller prud'hommes et membre du PC nîmois, demande à la députée PS Françoise Dumas de prendre position concernant l'ANI (accord national interprofessionnel). Dénoncé par la gauche de la gauche, la CGT et FO, le texte adopté en conseil des ministres, devrait arriver sur la table de nos parlementaires, début avril.

"Je vous ai adressé un courriel le 15 février 2013 en tant que conseiller prud'hommes honoraire, au sujet de l'accord national interprofessionnel (ANI) signé entre le MEDEF et des syndicats minoritaires (38% des voix) le 11 janvier 2013. Je vous demandais quelle serait votre position lors du débat qui doit transcrire en loi cet accord à l'Assemblée Nationale. A ce jour je n'ai aucune réponse de votre part", explique Pietro Truddaiu. Et de poursuivre :  "vous avez signé le 4 mars avec 100 députés socialistes un appel pour " une nouvelle démocratie sociale". Cet appel indique : "notre pouvoir, c’est d’abord celui de respecter la voie choisie par les partenaires sociaux en transcrivant dans la Loi, sans en modifier l’équilibre, l’accord qu'ils ont conclu". 

Pour le gouvernement, cette expièrience sociale démocrate, consistant à ériger des accords passés entre les partenaires sociaux en loi, s'inscrit dans la droite ligne du candidat Hollande, qui avait proposé durant sa campagne d'inscrire le dialogue social dans le marbre constitutionnel. Cependant, ces détracteurs houspillent sévère contre ce qu'il dénonce être un accord minoritaire, "les syndicats majoritaires ne l'on pas signé (…) Le texte n'est pas représentatif", avait déclaré Jean-Michel du syndicat FO, à l'occasion de la manifestation le 5 mars, à Nîmes. 

Pour le militant Pietro Truddaiu : "cet appel est une véritable trahison envers les salariés qui nombreux ont contribué à votre élection (…) Vous ne pourrez rester indéfiniment silencieuse ou vous cacher dans un appel de 100 députés pour éviter tout débat .Tôt ou tard, d'autres citoyens, des électeurs vous demanderont des explications et des comptes". En politique, comme dans la vie, une chose est certaine : on ne peut jamais plaire à tout le monde !

C.M

Coralie Mollaret

Journaliste Reporter d'Images pendant un an à Marseille, j'ai traversé le Rhône voilà quelques années pour vous informer en temps réel sur l'actualité Gardoise…

Articles similaires

9 commentaires

  1. Cet accord est tout bénef pour le MEDEF.
    Oui, ils sont nombreux à trahir les salariés.
    Je pense à Bernard Thibault et Mélenchon qui ont appelé à voter Hollande, qui, lui, s’est engagé à rassurer la city, place boursière Londonienne…et le MEDEF.
    Oui, les électeurs vont demander des comptes à tout ceux là
    Oui, même le PC va devoir en rendre aux trahis…une fois de plus

    1. c’est vrai qu’on attend toujours vos réponses Mr Jacob,donnez nous un pays ,un exemple ou les idées de mme Lepen ont trouvé un début ,un soupçon d’application et de réussite,dites nous ou un parti avec vos idées xénophobes ai pu accéder au pouvoir et obliger le CAC 40 à appliquer des mesures sociales, développer des syndicats et donner des droits nouveaux aux salariés
      Vous êtes avec le FN des imposteurs , même repeint en Bleu vous ne voulez pas remettre en cause les privilèges des patrons, au fait qu’elle est la position de Collard sur ce texte et que fera t il à l’assemblée?

  2. Une nouvelle fois un de nos détracteurs tombe dans la caricature en agitant le chiffon rouge.
    Xénophobe ?
    -je n’ai aucune haine ou peur des étrangers et je ne crois en rien aux races, mais je considère qu’il faut aborder l’immigration avec sérieux.
    Je vous invite à permettre au FN-RBM de faire vivre la démocratie plutôt que de servir ce système avec vos complices du front soi-disant républicain.

  3. une fois de plus vous ne répondez pas à mes questions M. Jacob,vous bottez en touche ,j’attends toujours vos propositions concrètes

    1. Le programme du FN-RBM n’est en rien une copie de tel ou tel modèle mais une proposition propre à la situation actuelle.
      Il a pour but de répondre aux intérêts de la France et des Français.
      Je vous invite à en prendre connaissance.

      Le MEDEF ne s’y trompe pas, lui qui fait du FN-RBM son adversaire politique premier et compte sur vous pour soutenir…malgré tout…le pouvoir en place.

  4. alors ça c’est un scoop les communistes et Mélenchon ne menaceraient plus les patrons et la milliardaire LEPEN fait trembler le CAC 40 et le MEDEF !!
    Je suis mort de rire ,Cher M.Jacob demandez donc à 2 ou 3 patrons petit ou grands s’ils préféreraient embaucher un salarié communiste ou un autre membre du FN ;lequel ils prendraient d’aprés vous ?
    Si des membres du FN se battent pour augmenter les salaires dans le boites ou pour empêcher des licenciements ,ils doivent être drôlement discrets; car juste à présent ceux qui sont en première ligne ce sont les « rouges »comme disent si familièrement les tôliers ,je crois que nous ne vivons pas dans le même pays M. Jacob

    1. J’ai beaucoup de respect pour les salariés qui luttent pour leurs conditions de travail et de vie dans le cadre des intérêts de la France et des Français…beaucoup moins pour ceux qui les manipulent et les utilisent.
      Mittal vous remercie d’avoir soutenu Hollande pietro, tout comme les financiers qui dépouillent les Jallatte, Pilpa, Shelbox…longue est la liste.
      Le FN-RBM aurait nationalisé Florange dans la perspective d’une réponse nationale aux besoins nationaux pour, par exemple, construire des navires et des automobiles ici, en France, dans le cadre d’un protectionnisme intelligent et d’un état stratège avec des frontières et une politique fiscale adaptée.
      A ce propos, les salariés de PSA, Renault et Goodyear ne comptent plus sur vous.
      Notre production fuit dans le sud-est Asiatique.
      Tant que vous soutiendrez Hollande … « pour faire barrage à la droite »…vous ne serez pas crédibles et pour cause vous soutenez de fait la même politique.
      Les plans de licenciements se multiplient et vous en êtes encore à vous compromettre…à « gauche » pour quelques postes.

  5. M.Jacob je vous ai posé 2 questions simples auxquelles vous ne répondez toujours pas
    vous êtes un enfumeur de première ,un maître esquiveur
    Vous pouvez clamer tout votre amour pour les ouvriers ,voue repeindre en plus syndicaliste que moi tu meurs,la réalité est la et vous ne pouvez pas la contourner,tous ceux qui comme vous ont défendu les idées extrémistes de droite ,les populistes nationaux de tous poils ont toujours été du coté des patrons ,ils ont matraqué les syndicalistes et se sont toujours retrouver aux cotés des puissants qui meprisent les ouviers et leurs organisations

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page

Adblock détecté

S'il vous plaît envisager de nous soutenir en désactivant votre bloqueur de publicité