Economie

PRIX DES TPE. Damien Sequera récompensé pour son parcours et son initiative

Damien Sequera, à droite de Nathalie Cahet, Foodista à Pézenas. Photo DR/
Damien Sequera, à droite de Nathalie Cahet, Foodista à Pézenas. Photo DR/
Damien Sequera, à droite de Nathalie Cahet, Foodista à Pézenas. Photo DR/

La remise des prix de la finale de la 11ème édition du Prix de la TPE s’est déroulée le mercredi 27 novembre 2013 au Corum de Montpellier, dans le cadre du « Forum de la création d’entreprise et de l’entrepreneuriat » organisé par la CCI de Montpellier. Sur les 114 candidats sélectionnés sur les 6 territoires, Coeur d’Hérault – Ouest Hérault - Sète - Grand Montpellier - Lunel et le Gard, dans les catégories «Etre », « Faire » et « Piloter », 18 ont été nominés (le 17 octobre dernier) et ont ainsi pu participer à la finale. A la clé pour les finalistes : 4 trophées dont le Trophée TPE assortis d’une dotation financière allant de 1 000 à 2 000 euros.

Ainsi, parmi les gagnants, on a pu noter la présence de deux Gardois. Rémi Raoux, directeur du Laboratoire Gard aux Dents, entreprise de fabrication de prothèses dentaires et dispositifs dentaires sur mesure installée à Lézan, a remporté le trophée "Piloter". Ce prix récompense toutes les ressources mises en oeuvre pour rendre l'entreprise performante. Damien Sequera, fondateur et directeur de Soream à Nîmes, un bureau d'études en ingénierie mécanique, a reçu lui, le trophée "Etre" qui valorise son parcours, son initiative et ses projets. En 1999, Damien Sequera quitte l'Université de Montpellier, un master Génie mécanique en poche. Puis il part deux années à Paris, fait son expérience auprès d'un sous-traitant qui travaille sur Ariane 5, puis revient dans le sud, à Marignane et poursuit son petit bonhomme de chemin aux côtés d'une société sous-traitante d'Eurocopter. "J'ai très vite voulu me mettre à mon compte, créer mon entreprise parce que la routine du salarié m'ennuyait. Je me suis lancé en 2005 et dès la première année, les clients ont été au rendez-vous." Tant et si bien qu'au bout d'un an, Damien Sequera recrute son premier salarié. Huit ans plus tard et à 38 ans, le directeur coordonne une équipe de douze personnes qui conçoivent des systèmes mécaniques novateurs et les dessinent sur ordinateur en 3D pour le compte de plusieurs clients en France dont Peugeot. Mais l'ambition de l'entreprise aujourd'hui est ailleurs. "L'activité de sous-traitance est bien installée. Nous avons maintenant nos projets en interne, des brevets déposés que nous souhaitons concrétiser avec des partenaires industriels pourquoi pas" imagine le chef d'entreprise qui a reçu avec fierté le trophée "Etre". "La société s'est développée dans la discrétion, parce que nos clients n'aiment pas que l'on communique sur les produits que nous leur concevons (concurrence oblige, Ndlr). Alors recevoir ce prix, c'est une très belle marque de reconnaissance pour tout le travail que nous faisons."

S.Ma

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page

Adblock détecté

S'il vous plaît envisager de nous soutenir en désactivant votre bloqueur de publicité