PolitiquePolitique.

CANTONALES Nîmes Simplement appelle Jean-Paul Boré à « ne pas mettre la charrue avant les bœufs »

(DR)
(DR)

La décision de Jean-Paul Boré et son association citoyenne Tous Pour Nîmes et son Agglomération de présenter des candidats dans les quatre cantons de Nîmes lors des prochaines élections cantonales ne plait pas à tout le monde.

"Farce macabre". Ainsi, l’association Nîmes Simplement, dont est membre, entre autres, Alain Fabre-Pujol (EE-LV), lance un appel à Jean-Paul Boré via son président Marc Viala : « pour être présent au deuxième tour des élections départementales il faut obtenir 12,5% des inscrits, ce qu’une association citoyenne ne peut obtenir seule et que l’état de la gauche et des écologistes à Nîmes ne permet pas dans la division. »

« Nous ne voulons plus de la farce macabre des municipales ou la division de la gauche (PS/PC), des écologistes, des associations citoyennes, nous a mis dans un linceul ; Jean Paul Boré ayant été un des facteurs (pas le seul, loin de là) de cette division au premier et au deuxième tour, il devrait prendre la mesure d'errements mortifères » estime Nîmes Simplement, tout en restant ouverte à la discussion autour d’un « projet commun aux forces de gauche et écologiste ouvert aux associations citoyennes, (…) mais sans oukase préalable. »

Marc Viala en appelle désormais au président du conseil général pour qu’il « invite toutes les forces de gauche et écologiste à des états généraux pour Nîmes et son agglomération, seule condition de la victoire dans tout ou partie des 4 cantons nîmois. »

Etiquette

Thierry Allard

31 ans, féru de politique, de sport et de musique. Jadis entendu en radio, je couvre depuis juin 2014 le Gard rhodanien pour Objectif Gard.

Vous aimeriez aussi

5 réactions sur “CANTONALES Nîmes Simplement appelle Jean-Paul Boré à « ne pas mettre la charrue avant les bœufs »”

  1. L’Union, L’union, L’union. C’est ce que n’a pas cessé de demander Jean-Paul Boré dès le premier tour des municipales. C’est ce qui devait logiquement se réaliser autour de Damien Alary avant que ce dernier ne se désiste pour laisser la place à Françoise Dumas qui a refusé cette option. Cette option a également été refusée par Sylvette Fayet. Dès septembre 2012 la secrétaire départementale du PCF avait rejeté l’idée d’une union au 1er tour.
    Alors Monsieur Viala qui sont les diviseurs? En vérité les partis de gauche ont joué très tôt la défaite et se sont contentés de garder quelques places au Conseil Municipal pour jouer le coup d’après, dans 6 ans.
    12.5 % des inscrits pour TPNA c’est jouable. Analysez donc les résultats des municipales quartier par quartier. TPNA va poursuivre son travail aux côtés des Nîmoises et les Nîmois et aura dans moins d’un an, c’est certain, plusieurs conseillers généraux.

  2. A Messieurs Viala, Fabre-Pujol et consorts du moins ce qui reste à jour de cotisation de l’association Nimes simplement :

    Mais qu’avez-vous fait depuis 2001 ? Rien… si ce n’est que faire acte de présence dans les rangs d’une pseudo opposition au conseil municipal de Nîmes.

    Osez ressortir cette association Nimes simplement en 2013 (elle sommeillait depuis sa création défaitiste en 2001) pour contrer l’association TPNA présidée par Sophie Carrière et forte d’un nombre d’adhérents à vous rendre bien pales…
    Torpiller le parti des écologistes nîmois et gardois (les vrais) comme vous avez su brillamment le faire…
    Inutile de vous indiquer le chemin de la sortie définitive, vous la connaissez. A cet égard, il y a des places à 2 600 € / mois dans de très chics et neuves maisons de retraite… avec un recueil des citations de Georges Clémenceau mdr !

  3. Après avoir bouffé à tous les râteliers Fabre Pujol va essayer de se refaire une santé aux cantonales.
    C’est sûr que son association qui se réunit une fois par an dans une cabine téléphonique est tout à fait apte à expliquer ce qu’il faut faire aux autres et lorsqu’elle parle d’union il faudrait déjà qu’elle la fasse au sein des verts.
    Alors les conseilleurs …..!

  4. Un dernier mot au sujet de l’association « Nimes simplement » :

    Le nouveau logo qui ressemble fortement à la panoplie de Polichinelle. C’était bien un secret ! Mais c’est qu’ils se feraient passer pour de vrais comiques…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Close

Adblock a été detecté.

Merci de nous aider en désactivant votre blockage de publicité