Politique

GARD Loi de finances 2015 : Patrice Prat s’est abstenu

Patrice Prat (Photo d'archives / Objectif Gard)
Patrice Prat (Photo d'archives / Objectif Gard)
Patrice Prat (Photo d'archives / Objectif Gard)

Le député de la 3e circonscription du Gard Patrice Prat a indiqué qu’il s’est abstenu sur la loi de finances 2015 cet après-midi.

Le député explique que « Cette décision, difficile, est le fruit de (ses) convictions et d’une mûre réflexion entamée depuis plusieurs mois maintenant. » Pour lui, ce projet de loi de finances est « la traduction concrète des choix économiques du Gouvernement. Des choix que, dans l’ensemble, (il) ne partage pas. »

Et Patrice Prat de « déplore(r) l’orientation économique choisie, fondée sur une politique de l’offre exclusive et sans contrepartie, avec des aides aux entreprises (CICE) non ciblées et non conditionnées. Dans un contexte de déficits chroniques et de menace de déflation, cette politique ne permet pas sérieusement d’envisager une augmentation de la croissance ainsi qu’une réduction des déficits et du chômage. Elle est donc à la fois inefficace et injuste : une véritable double peine pour les Français. »

Le député, après avoir salué quelques « avancées », comme « la sanctuarisation des budgets de l’éducation nationale et du volet sécurité, la modulation des allocations familiales et la suppression de la première tranche de l’impôt sur le revenu », tance « l’absence d’une réforme plus globale de notre politique familiale et de notre système fiscal avec, par exemple, l’instauration d’une CSG progressive et, à terme, une fusion avec l’impôt sur le revenu. On bricole donc en permanence pour ne pas réformer en profondeur ! »

Patrice Prat s’en prend aussi à la « baisse de la dotation globale de fonctionnement aux collectivités locales » avant d’affirmer que son abstention du jour « exprime l’urgence de réorienter une politique économique et sociale qui ne réussit pas, qui s’éloigne des engagements pris pendant la campagne présidentielle et qui trop souvent brouille nos convictions de Gauche. »

Thierry Allard

32 ans, féru de politique, de sport et de musique. Jadis entendu en radio, je couvre depuis juin 2014 le Gard rhodanien pour Objectif Gard.

Articles similaires

2 commentaires

  1. et oui,je lui ai déjà dit à mon ami Patrice, bien que je comprenne son hésitation à voter contre, dans sa position, l’abstention montre son désaccord, le contre serait jugé comme une rupture, la politique politicienne n’a rien à voir que celle que l’on mène dans sa circonscription, difficile de ménager le chou et la chèvre

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page

Adblock détecté

S'il vous plaît envisager de nous soutenir en désactivant votre bloqueur de publicité