Politique

DÉPARTEMENTALES Bagnols : Alexandre Pissas inaugure sa permanence « en toute amitié et fraternité »

L'équipe d'Alexandre Pissas  (au micro) a inauguré sa permanence (Photo : Thierry Allard / Objectif Gard)
L'équipe d'Alexandre Pissas (au micro) a inauguré sa permanence (Photo : Thierry Allard / Objectif Gard)

La permanence du conseiller général sortant, sise dans les anciens locaux du Midi Libre Bagnols, était pleine hier soir pour son inauguration.

En présence de son équipe, composée de la maire de Sabran Sylvie Nicolle, du maire de Cavillargues Laurent Nadal et de l’édile de Gaujac Maria Seube, mais aussi de l’ancien maire de Bagnols et député Gérard Revol, Alexandre Pissas a brièvement pris la parole.

« Je suis proche des gens »

« Ce soir pas de discours politique, c’est pour les réunions publiques, a immédiatement précisé le candidat divers gauche. On est là par amitié. » Pas de politique donc, mais une discrète pique sans doute destinée à ses adversaires socialistes au détour d’une phrase : « nous ferons une réunion publique à Bagnols, sans doute à la salle des Samouraïs. Nous avons eu beaucoup de mal à trouver une salle à Bagnols, pour des raisons que je ne détaillerai pas, je ne veux pas polémiquer. »

Alexandre Pissas a ensuite joué la carte habituelle de la proximité : « nous sommes tous attachés à ce que les conseillers départementaux soient attachés à la proximité. Je ne suis pas un homme d’appareil à Paris, je suis proche des gens. »

« J’ai une légitimité »

Le conseiller général sortant est rapidement passé sur son bilan, affirmant avoir « la faiblesse de penser que j’ai une légitimité, je la tire de mon bilan et de celui de la majorité. » Un bilan qu’il détaille dans sa profession de foi, sur laquelle figure la mention « Au travail pour le Gard », slogan de la majorité départementale, et une citation de Jean Denat : « Alexandre Pissas est un très bon conseiller général et il a un excellent bilan. » Les candidats officiellement soutenus par la majorité départementale, à savoir Jean-Yves Chapelet et Emmanuelle Crépieux, apprécieront.

« Nous sommes ici en toute amitié et fraternité, c’est ce qui nous anime toutes et tous », a poursuivi Alexandre Pissas, avant de terminer en citant Jean Jaurès : « Il n’y a pas d’idéal plus noble que celui d’une société où le travail est souverain. »

Et aussi :

Les prochaines réunions publiques : mardi 10 à 18h30 à la mairie de Connaux, le jeudi 12 à la Bergerie de Chusclan et donc le mercredi 18 à la salle des Samouraïs de Bagnols.

Thierry ALLARD

thierry.allard@objectifgard.com

Etiquette

Thierry Allard

32 ans, féru de politique, de sport et de musique. Jadis entendu en radio, je couvre depuis juin 2014 le Gard rhodanien pour Objectif Gard.

1 commentaire sur “DÉPARTEMENTALES Bagnols : Alexandre Pissas inaugure sa permanence « en toute amitié et fraternité »”

  1. En toute amitié et fraternité, est-ce parce que M. Pissas et son binôme incognito se trouvent dans les anciens locaux de Midi Libre qu’un ostracisme de bon aloi touche la plupart des autres listes dans le journal que certains dans les années 70 appelaient « Midi Vendu »?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer

Adblock détecté

S'il vous plaît envisager de nous soutenir en désactivant votre bloqueur de publicité