Politique

VILLENEUVE Les nouveaux conseillers départementaux dans les starting-blocks

Pascale Bories et Jean-Louis Banino, nouveaux conseillers départementaux du canton de Villeneuve (Photo : Thierry Allard / Objectif Gard)
Pascale Bories et Jean-Louis Banino, nouveaux conseillers départementaux du canton de Villeneuve (Photo : Thierry Allard / Objectif Gard)

Deux mois après leur élection au Conseil départemental sur le canton de Villeneuve, Pascale Bories et Jean-Louis Banino (UMP) prennent leurs marques.

« C’est une machine très lourde le Conseil départemental, très longue à se mettre en mouvement, trépigne le maire des Angles Jean-Louis Banino. Il n’y a pas encore matière à se mettre au boulot. » Et le conseiller départemental n’hésite pas à dire ce qu’il pense, quitte à se faire des amis : « quand je vois le nombre de personnes dans les couloirs pour venir voir les débats, et qu’on me dit que ce sont des salariés du Conseil départemental, je me demande si on y travaille beaucoup. C’est désolant. » Les intéressés apprécieront.

Banino sur la caserne de Villeneuve : « je ne lâcherai pas »

En attendant de « se mettre au boulot », les deux nouveaux conseillers départementaux ont intégré diverses commissions : outre la permanente, ils siègeront dans la commission finances et administration générale (« notre passion commune », lance Pascale Bories). Pascale Bories est quant à elle membre des commissions attractivité économique du territoire, de la Mission locale jeunes Rhône Argence, de la SEGARD, de l’EHPAD Paul-Gache (dont Jean-Louis Banino est président), et des conseils d’administration des collèges du Mourion, Claudie-Haigneré et Santa-Maria. Jean-Louis Banino siègera quant à lui dans la commission jeunesse, sports, culture et collèges et est devenu administrateur du SDIS.

Sur ce dernier poste, le maire anglois ajoute dans un sourire « vous vous doutez bien pourquoi, c’et pour être avec mon collègue Alexandre Pissas », qui préside le SDIS et avec qui l’élu est en vif désaccord concernant le maintien de la caserne de pompier de Villeneuve. D’ailleurs, Jean-Louis Banino l’affirme : « je ne lâcherai pas sur ce dossier. »

Priorité au collège du Mourion et à la rue des Lions

Autre dossier qui tient à cœur du conseiller départemental, le collège du Mourion : « on a choisi la réhabilitation et l’agrandissement du collège sur place, pas un deuxième collège. On doit pousser ce dossier, autrement dans 15 ans on en sera encore au même point. »

Toujours au rayon des priorités du nouveau binôme, « l’aménagement de la rue des Lions qui traverse Pujaut », présente Pascale Bories. Un dossier déjà initié par leur prédécesseur Patrick Vacaris, d’ailleurs les nouveaux élus tiennent à continuer sur la voie tracée par l’ancien maire de Rochefort, en se partageant le canton.

« Le binôme est une nouvelle organisation, aucun texte ne régit quoi que ce soit en la matière, note Pascale Bories. Nous avons décidé de nous répartir les communes. » A Pascale Bories Villeneuve (dont elle est première adjointe) et Pujaut, à Jean-Louis Banino Les Angles, Rochefort et Saze. De la même manière, ils assureront tous les deux leurs permanences à partir du mois de juin.

Et aussi :

« Avec Pissas, notre groupe s’est fourvoyé » : les péripéties du troisième tour des départementales, avec notamment les négociations entre le chef de file de la droite Laurent Burgoa et le conseiller divers gauche Alexandre Pissas n’ont pas été du goût des deux élus du canton villeneuvois. « Dès le premier jour, nous avons pris position en ne nous associant pas à cette option et en annonçant que nous ne voterions pas Pissas, affirme Pascale Bories. Notre groupe s’est un peu fourvoyé. » « Ça nous a valu quelques algarades en réunion de groupe, précise Jean-Louis Banino. Mais il y en aura d’autres. »

Le planning des permanences (en mairie, de 9h à 11h) : 12 juin Pujaut, 19 juin Rochefort, 19 juin Villeneuve, 26 juin Saze, 11 septembre Rochefort, 18 septembre Pujaut, 25 septembre Villeneuve, 25 septembre Saze, 20 novembre Pujaut, 27 novembre Rochefort, 4 décembre Saze et 11 décembre Villeneuve.

Thierry ALLARD

thierry.allard@objectifgard.com

Etiquette

Thierry Allard

31 ans, féru de politique, de sport et de musique. Jadis entendu en radio, je couvre depuis juin 2014 le Gard rhodanien pour Objectif Gard.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer

Adblock détecté

S'il vous plaît envisager de nous soutenir en désactivant votre bloqueur de publicité