Politique

ÉDITO Le coup de com’ manqué de Julien Sanchez !

Julien Sanchez, maire FN de Beaucaire. Tony Duret / Objectif Gard
Julien Sanchez, maire FN de Beaucaire. Tony Duret / Objectif Gard

« De l’audace, toujours de l’audace !»  C’est certain, Julien Sanchez n’en manque pas. En se rendant ce samedi 12 septembre à la Maison de la Chimie à Paris, à la réunion sur l’accueil des migrants qui réunissait près de 500 maires, on peut dire que celui de Beaucaire a réussi un coup de maître.

Un coup de maître préparé, puisque dès 8h22 ce samedi 12 septembre (soit quelques heures avant la réunion, NDLR), son équipe de communicants faisait savoir par communiqué de presse que le maire de Beaucaire : « tenait à être présent afin de voir jusqu’où ce gouvernement est capable d’aller dans l’organisation de l’invasion de notre pays sans demander son avis au peuple de France ». On ne peut pas dire que sa présence n’était pas légèrement orientée mais passons…

Arrivé dans la salle, Julien Sanchez s’assoit, écoute sagement la maire de Paris Anne Hidalgo, le ministre de l’Intérieur Bernard Cazeneuve et le Premier ministre Manuel Valls. Quand la salle est invitée à poser des questions, l’élu Front National se lève. Sûr de son coup, filmé par un complice qui s’empressera de diffuser la vidéo sur les réseaux sociaux, le maire de Beaucaire tente un coup de poker forcément gagnant. Et oui, il n’a rien à perdre le Gardois de l’étape : si son intervention est un flop, personne ne la reprend, lui-même ne la diffuse pas et fin de l’histoire. Mais s’il est conspué, empêché de parler – qui plus est par un homme qui ressemble fortement à Pierre de Bousquet, Préfet de Région – c’est le succès assuré !

Dans la vidéo diffusée quelques heures à peine après son intervention, il ne manque que les coups de pied dont Julien Sanchez prétend avoir été victime. Là, c’était la gloire ! Le million de vue sur Youtube ! Sanchez l’insoumis ! Sanchez qui défend sa ville coûte que coûte ! Une ville de Beaucaire fortement ciblée par les réfugiés qui, est-il besoin de le rappeler, rêvent de s’installer à Paris, Bordeaux et surtout Beaucaire ! Comme quoi, tous les chemins ne mènent pas à Rome.

L’intervention de Julien Sanchez, largement relayée par lui-même - modestie oblige - sera « retwittée », dans l’ordre, par Florian Philippot, Marion Maréchal Le Pen et sa patronne Marine Le Pen. Il sera « la voix de ceux qui ne veulent plus subir », dixit la présidente du Front National ou le « seul maire venu s’opposer à la répartition des migrants », d’après la nièce de cette dernière.

Avec cette seule vidéo, Julien Sanchez a réuni près de 50 000 personnes, soit trois fois plus que dans sa ville. Mais reste très très loin des vidéos qui font le buzz sur la toile ... Tout ça… pour ça !

Lien vers la vidéo 

La rédaction

Abdel Samari

Créateur d'ObjectifGard, je suis avant tout passionné par les médias et mon département. Ce qui me motive chaque jour : informer le plus grand nombre sur l'actualité du Gard ! Pari tenu ?

Articles similaires

16 commentaires

  1. Une voix différente (celle de la majorité des Français) dans le grand show médiatico-bobo-politicien général avec la participation d’ Objectif Gard.

  2. Oui, les médias nationaux labourent profond le libre arbitre de chacun à grands coups d’éditos, d’articles, d’images, de caricatures, de « signatures »..,
    Oui, le papier file et défile par rouleaux entiers pour répondre aux besoins de tous.
    Le figaro, l’huma, libé, le monde…largement subventionnés par nos impôts pour nous expliquer ce que nous devons comprendre, à travers des « journalistes » des spécialistes, des experts…
    Oui, il y a les médias régionaux. Ici la dépêche du midi et midi libre tenus par Jean Michel Baylet, président du PRG, au passé sur lequel aucun « journaliste » de ces journaux n’enquêtera.
    Et puis, nous avons les « locaux ». La Gazette de Nimes, pour le papier et Objectif Gard pour le dérouleur, en numérique.
    Bref, de Paris à Nimes en passant par Montpellier et Toulouse, la même pensée unique au service des tenants du système qui les fait tous vivre avec notre argent attaque nos canalisations.
    Je ne demande pourtant pas grand chose aux « journalistes », simplement d’être des Journalistes, de nous donner l’information après avoir enquêté. Point.
    Thierry Jacob 731

  3. N’en déplaise à objectifgard Julien Sanchez à raison.
    Même si je ne vote pas FN force est de constater que ce sont les seuls à défendre les valeurs qui me correspondent. Mais le plus triste dans tour ça, c’est que vous autre médias à force de vouloir leurs tordre le coup sans arrêt, vous vous discréditer chaque jour un peu plus

  4. voila le modèle d’article à charge qui discrédite totalement son auteur tant il est orienté. ce n’est pas de l’information mais de la désinformation organisée. de plus le titre est totalement incohérent avec le contenu puisque l’auteur lui-même écrit qu’il y a eu 1 million de vues sur youtube. le coup de com’ est donc plutôt réussi.
    avec des articles comme cela, le FN a de beaux jours devant lui car exciter l’exaspération est aussi une technique reconnu. article donc pitoyable.

  5. A l’extrême-droite c’est la course aux “buzz crades” dans la lignée de Menard à Béziers qui passe son temps à faire de la com pendant que sa ville se meurt. Cet ancien président de reporter sans frontière a basculé totalement – sous la houlette de sa femme catho intégriste non humaniste – dans le sectarisme néo facho et profite de la crise pour jouer sur les pires instincts humains. Ne voulant pas être en reste le maire FN de Beaucaire marche sur ses traces. Il se pointe à Paris à cette réunion en sachant pertinemment qu’il n’accueillera pas des réfugiés syriens qui fuient les massacreurs. Uniquement pour faire un petit “buzz” et ne pas laisser le monopole des saillies cagoulardes à Menard. Pourtant avec un nom pareil, il a dû avoir dans ses ancêtres des personnes qui ont fui la barbarie ou la misère. Heureusement qu’ils n’ont pas été tous accueillis que par des clones de Julien Sanchez.

    1. va donc demander au Beaucairois ce qu’ils pensent de leur jeune maire plutôt que de baver des théories fumeuses. Julien Sanchez a eu le courage d’aller porter la parôle de ceux qui refusent qu’on leur impose des soi-disant réfugiés sans leur demander leur avis au milieu d’un parterre d’élus à la solde de cazeneuve et de valls. la démocratie c’est aussi le droit de manifester son désaccord. lorsque tu auras 10 familles de syriens installés dans ton quartier on reparlera de la valeur de ton immobilier pour lequel tu as travaillé toute ta vie.

  6. Je remercie M. Guy pour ses propos caricaturaux digne du beauf de Cabu. Personne ne force personne à accueillir des réfugiés et pas des dizaines de familles.
    Comme les fachos sont très présents sur la fachosphère : je ne doute pas que des petits nazillons de Beaucaire ou d’ailleurs le soutiennent. La bêtise épaisse comme disait Ferrat insiste beaucoup : elle est même fière.

  7. la réalité te dérange et elle te rattrape. comme d’habitude la gauche bien pensante n’a qu’un seul argument à opposer à ceux qui ne sont pas d’accord avec sa générosité faite sur le dos des petits : nazillon, facho, beauf et j’en passe. tu es dépassé mon pauvre et relis l’histoire : ceux qui ont pactisé avec Adolf ou ont reçu la décoration de la francisque ne sont pas ceux que tu croies.
    même Mélanchon dans un éclair de lucidité ne dis pas autre chose que moi à ce jour….

  8. C’est pas une question de gauche ou de droite, c’est simplement juste une question d’humanité : un mot qui vous semble étranger mon pauvre GUY. Quant à l’extrême droite à laquelle vous et votre ami l’ex émigré Sanchez appartenaient , l’histoire l’a discréditée en montrant quel camp elle avait choisi sous l’Occupation. Par contre les maquis en particulier cévenols étaient largement constitués et parfois dirigés par plein de « métèques » espagnols, polonais voire allemands. Inutile d’appeler Mélenchon ou le pape François à la rescousse, ils ne pensent pas comme vous ou julien sanchez ou ménard. Visiblement ils ne partagent pas vos valeurs si on peut nommer ça des valeurs. Si vous en doutez : posez leur la question. Chiche!

  9. bravo Julien Sanchez, la démocratie ne doit pas être confisquée par une poignée de bobos qui ne voient pas plus loin que la prochaine élection

  10. merci Benzo : c’est exactement cela : les bobos gauchos, la main sur le coeur ont un seul objectif : nous faire pleurer et essayer de sauver leur peau à la prochaine élection…elle est perdue d’avance.

    1. Mon pauvre il y a que vous et vos semblables pour être autant obsédés par les élections au point de jouer avec la misère humaine.

  11. Quand on est au courant et tout le monde est au courant , les Benzo , Guy, Sanchez et Cie y compris, des atrocités subies par ces pauvres gens , on ne peut qu’être écœuré par les inepties et balivernes dangereuses de la facho-sphère qui se fait complice des bourreaux en voulant renvoyer ces réfugiés vers leurs tortionnaires. Dormez en paix braves gens et pensez au grand risque d’avoir une famille de réfugiés près de chez vous! Quel cauchemar pour la valeur de votre résidence !

  12. Te bassines pas pour ces gens là Gérard. Leur rêve c’est probablement de vivre entre-eux dans un super ghetto protégé par des barbelés et des milices. Si dieu existe, ils auront beaucoup à se faire pardonner. Parce que là on est aux antipodes de l’Evangile et des valeurs chrétiennes.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page

Adblock détecté

S'il vous plaît envisager de nous soutenir en désactivant votre bloqueur de publicité