Economie

NÎMES La transmission d’entreprises, le salon de toutes les opportunités

Henry Douais présente le salon TransmiCCIbles. Photo Tony Duret / Objectif Gard
Henry Douais présente le salon TransmiCCIbles. Photo Tony Duret / Objectif Gard
Henry Douais présente le salon TransmiCCIbles. Photo Tony Duret / Objectif Gard

Mardi 20 octobre, de 8h30 à 18h à l’hôtel C’Suites à Nîmes, la cinquième édition de TransmiCCIbles mettra la lumière sur les entreprises à reprendre. Dans le Gard, elles seraient près d’un millier.

« Transmettre son entreprise, ce n’est pas facile. Il faut déjà que le créateur ait une réelle envie de la transmettre et qu’il ne voit pas son bébé trop beau », explique le président de la CCI Nîmes Henry Douais. Le représentant de la chambre consulaire pointe l’un des dysfonctionnements de la transmission d’entreprises. Il reste encore trop de sociétés qui ne trouveront jamais de repreneurs. Pourtant, les enjeux sont considérables en cette période de chômage élevé : dans les dix ans, 700 000 chefs d’entreprise devraient passer la main dans l’hexagone. Ils sont 18 000 en Languedoc-Roussillon pour près de 80 000 emplois et 5 000 dans le Gard avec 25 000 emplois à la clé.

Ce salon TransmiCCIbles, qui attire chaque année plus de 600 visiteurs, sera l’occasion de sensibiliser les entrepreneurs, leur donner des conseils pratiques mais aussi d’informer, d’avertir et peut-être même de rassurer ceux qui voudraient reprendre une entreprise. « Ce n’est pas une question d’argent, rappelle Henry Douais. Beaucoup de gens s’imaginent qu’ils ne peuvent pas le faire. C’est faux. L’essentiel est une question de compétence ».

Mardi prochain, la journée sera ponctuée de conférence, d’ateliers techniques destinés aux chefs d’entreprise, de stands d’information, d’un espace de consultation avec plus de 1 000 offres d’entreprises à reprendre. Enfin, un espace permettra aux patrons et repreneurs de prendre un premier contact.

Tony Duret

Tony Duret, journaliste à Objectif Gard depuis juin 2012.

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page

Adblock détecté

S'il vous plaît envisager de nous soutenir en désactivant votre bloqueur de publicité