Politique

ALÈS « Nous ne fermerons aucune ligne ferroviaire », assure Vincent Bouget

Vincent Bouget est venu ce mardi en gare d'Alès avec ses colistiers et sympathisants. Photo Élodie Boschet/Objectif Gard
Vincent Bouget est venu ce mardi en gare d'Alès avec ses colistiers et sympathisants. Photo Élodie Boschet/Objectif Gard

Ce mercredi, en début d'après midi, le chef de file de la liste de gauche Nouveau Monde pour le Gard, est venu en gare d'Alès pour parler de l'avenir des trains régionaux.

S'il est élu, Vincent Bouget s'engage "à ne fermer aucune des lignes" du territoire. C'est ce qu'il a affirmé aujourd'hui, à quatre jours du premier tour des élections régionales, en présence de certains candidats de sa liste comme Ghislaine Soulet (Parti de gauche) et Aurélie Genolher (EELV), mais aussi les conseillers départementaux Jean-Michel Suau et Geneviève Blanc.

"On exige que la ligne du Cévenol soit rouverte à la circulation des trains", lance Vincent Bouget. Depuis fin septembre, l'intercités qui relie Nîmes à Clermont-Ferrand a été intégralement transféré sur route, suite à un éboulement sur la voie en Haute-Loire. "Les trains auraient pu continuer à circuler entre Langogne et Nîmes", déplore t-il. Le candidat craint, comme certains élus et de nombreux usagers, que la ligne du Cévenol fasse partie des "11 000 lignes menacées de fermeture dans le rapport Duron".

Autre dossier sensible : la réouverture de la ligne Alès-Bessèges. Fermée depuis juillet 2012, elle devrait normalement redevenir opérationnelle dans les mois à venir. En mai dernier, le conseil régional a confirmé qu'un budget serait consacré à une campagne de travaux. Pour Vincent Bouget, "il manque clairement une volonté politique de la Région" dans cette affaire. Volonté que Vincent Bouget a, à une différence près : il lui manque aujourd'hui le pouvoir.

Lire aussi :

SNCF Le train Cévenol remplacé par un autocar depuis hier

ALÈS-BESSÈGES Le train se fait toujours attendre

Etiquette

Elodie Boschet

Elodie Boschet, journaliste à Objectif Gard depuis septembre 2013.

1 commentaire sur “ALÈS « Nous ne fermerons aucune ligne ferroviaire », assure Vincent Bouget”

  1. La Libéralisation du transport découlant de la Loi Macron va supprimer combien d’emplois dans le réseau ferroviaire et quelles conséquences sur les Gaz à effet de serre…Ah on est bien beaux d’organiser dans quelques mois le COP21 qui va chercher des solutions pour réduire les émissions de GAz…Macron non content de créer du chômage va créer de la pollution…
    Pour Info le TGV représente 3,71 g de CO2 par passager au KM
    Le TER 8,71 g de CO2 par passager au KM
    et les BUS…..154 g de CO2 par passager au KM…
    M. Macron la Planète ne vous dit pas ..Merci
    On voit très bien sur quelle voie s’est engagé le Gouvernement, certainement pas la plus économe concernant les émissions de gaz à effet de serre et pour les Gaz….lacrymogènes pour réprimer les manifestants là il n’est pas économe non plus

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer

Adblock détecté

S'il vous plaît envisager de nous soutenir en désactivant votre bloqueur de publicité