Société

ALÈS Des parents mobilisés pour le retour de l’italien au lycée JBD

Lycée Jean-Baptiste Dumas dAlès. Raphaël Motte/Objectif Gard
Lycée Jean-Baptiste Dumas d'Alès. Raphaël Motte/Objectif Gard

A Alès, l'enseignement de l'italien relève du parcours du combattant. Il n'offre pas de continuité logique du collège au lycée. Un système contre-productif pour les parents qui ont signé une pétition. L'inspection d'académie semble avoir pris la mesure du problème.

Au lycée Jean-Baptiste Dumas d'Alès, l'enseignement de l'italien en option obligatoire n'est plus. Pourtant, il est dispensé au collège Diderot, son voisin. Les 35 élèves de LV2 obligatoire n'ont donc pas le choix pour poursuivre leur cursus secondaire. Soit ils sortent de leur carte scolaire et vont au lycée Prévert, soit ils continuent par correspondance, soit ils prennent une nouvelle langue en cours. A l'inverse, aucun collège de la carte scolaire de Prévert ne propose d'Italien.

Une gabegie pour les parents d'élèves. "Ça n'a aucune logique. Nous habitons dans la vallée du Galeizon et ma fille va devoir aller à St-Christol-les-Alès, alors que JBD est bien plus proche. Pour certains, ce sera plusieurs heures de transports scolaires inutiles", fustige Giovanni Di Francesco, père d'une adolescente de 14 ans.

Les parents réclament donc la réouverture d'un poste d'enseignant en LV2 Italien à JBD, ainsi que deux postes aux collèges de Lédignan et Anduze, qui dépendent de Jacques Prévert. Une demande ambitieuse que l'Inspectrice d'Académie s'est engagée à relayer pour la rentrée 2017 auprès du rectorat et du DASEN Gard.  En attendant, elle propose, en lien avec le proviseur François Martinez, une solution intermédiaire pour septembre prochain : une classe à double niveau avec les LV3, débutants en Italien. "Ce serait une bonne solution provisoire, si l'enseignant est d'accord de doubler ses effectifs", rappelle Giovanni Di Francesco. Réponse dans quelques semaines.

Etiquette

Eloïse Levesque

Eloïse Levesque, journaliste diplômée de l'université de droit et de science politique de Montpellier, à Objectif Gard depuis mars 2014

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer

Adblock détecté

S'il vous plaît envisager de nous soutenir en désactivant votre bloqueur de publicité