Politique

GARD Hausse des tarifs de transports scolaires : les parents remontés

Pétition lancée par des parents d'élèves. Capture d'écran.
Pétition lancée par des parents d'élèves. Capture d'écran.

A partir de la rentrée prochaine, les tarifs des transports scolaires gardois vont passer de 30 à 70 € par an et par enfant. Une décision entérinée pour boucler le budget 2016. En compensation, Les élèves qui ont un abonnement peuvent également circuler sur l’ensemble du réseau le reste de l’année.

De leur côté, les parents viennent de recevoir la facture et plusieurs pétitions circulent. En seulement quatre jours, celle lancée par Vincent Cuozzo, membre du collectif des parents délégués au collège Jean-Louis Trintignant d'Uzès, a récolté plus de 1200 signatures. "Cette hausse peut représenter jusqu'à 210 € pour une famille qui a 3 enfants scolarisés. Cette mesure est injuste à plusieurs titres : utiliser les transports hors période scolaire est un avantage "creux" : aucun parent ne laissera un enfant entre 11 et 15 ans circuler seul en car. Par ailleurs, un tarif unique est une barrière à l'accès à l'éducation pour tous. Nous ne pouvons plus parler de gratuité pour l'école. Dans un département rural, l'utilisation de ce moyen de transport est obligatoire. Enfin, il s'agit d'un recul économique et social : certaines familles devront faire un choix entre payer le transport ou les activités extra-scolaires à leurs enfants. D'où un risque augmenté du décrochage citoyen". Une autre pétition lancée en parallèle par une maman de St-Théodorit a enregistré presque 2300 votes et un groupe Facebook a été créé.

Plusieurs courriers et mails ont été envoyés à Olivier Gaillard, vice président aux transports au conseil départemental, et Nathalie Nury, vice présidente à l'éducation et aux collèges. Les parents attendent d'être reçus. Contacté par Objectif Gard, la collectivité n'a pas souhaité réagir

A titre de comparaison, dans l'Hérault, les tarifs sont dégressifs de 105 à 0 € par an selon le quotient familial. Dans l'Aude en revanche, la participation est dégressive en fonction du nombre d’enfants. Premier enfant : 100 € par an, 2e enfant : 75 € par an, 3e enfant et suivants : 50 € par an. Soit 225€ pour trois enfants.

 

 

 

Etiquette

Eloïse Levesque

Eloïse Levesque, journaliste diplômée de l'université de droit et de science politique de Montpellier, à Objectif Gard depuis mars 2014

Vous aimeriez aussi

14 réactions sur “GARD Hausse des tarifs de transports scolaires : les parents remontés”

  1. Bonjour,

    Je texte de la pétition n’ai pas entier, ceci le rend vindicatif.
    Nous proposons des propositions de solutions…
    Nous ne nous plaçons nullement en donneur de leçon, nous souhaitons juste proposer une démarche citoyen, sans prendre à défaut qui que ce soit. Juste mettre en avant qu’on pourrait trouver ensemble des idées et solutions.
    Finalement n’est ce pas ça, l’idée même de la citoyenneté ? Proposer plutôt que juger et se plaindre !
    J’ai toute confiance en mes représentants departementaux
    Vincent CUOZZO

    1. Tout à fait d’accord, c’est vrai qu’il n’y a qu’une partie de la pétition ce qui prête à confusion mais je remercie Objectif Gard d’avoir pris le temps de nous lire et de faire remonter nos pétitions (je suis la maman de St Théodorit à l’origine de l’autre pétition).
      Edgard avance également que l’augmentation vient de la suppression de région mais lorsque l’on compare avec Toulouse qui fera bientôt partie de la même région, pour eux les transports sont toujours gratuits.
      Tous ensemble, comme vous le dites nous attendons des idées et des solutions.
      Pour le moment il est proposé aux parents de payer quand ils percevront la prime de rentrée scolaire qui est versée à la base pour l’habillement et les fournitures scolaires.

  2. Oui, des choix…. Pour avoir rencontré Mr GAILLARD à 2 reprises, puis écrit à Mr DELORS, puis à l’ADAATEP, difficile d’aller contre cette mesure qui rompt l’égalité d’accès voulue par notre constitution… Proposer plutôt que se plaindre, d’accord mais cela a été fait par la FCPE du Gard, lettre morte… Et puis demander l’application de la constitution ce n’est pas se plaindre, c’est faire vivre une république qui prône l’égalité !

  3. oui payer 70 euro :mais il faut mettre les bus en quantité car il faut savoir que nos enfants doivent attendre 17h pour remonter dans nos villages et faute de place il n y a pas de deuxième bus, ils doivent rester l hiver dans le froid et la nuit pour le bus de 18h00 et même si ils ont droit à circuler sur tous les réseaux ils doivent rentrer à pied sur des chemins de campagne alors oui je veux bien payer mais si mon fils a sa place le soir au chaud dans le bus .

  4. Question ?
    On pourrait peut-être demander aux élus départementaux, quel est le montant de leurs indemnités. Si pour eux 40€ par an ne représente pas grand chose c’est qu’ils doivent bien gagner leur vie.

  5. La bonne équation serait dans un premier temps de multiplier 70 euros par le nombre d’enfants pris en charge par les bus du département et de voir la somme que cela rapporte. Dans un deuxième temps on demande aux transporteur privée la facture pour voir combien coûte au département les transports scolaires. On soustrait ensuite les deux sommes et l’on peut se rendre compte du cout de ce type de transport…. pour au final se rendre compte que 70 euros par enfants est ce raisonnable, abusif, intolérable ou finalement pas si cher que ça ?

    1. @soad bonjour,
      je peux vous répondre alors que je fais parti du collectif à l’initiative de la pétition !
      quand le département demande 70 € par enfant, ça lui coute 900 € ! c’est un fait, ce sont les chiffres et je ne remets rien en question. Notre Conseil Départemental, prends sa part et l’a toujours prise.
      Notre question est autre (et absolument pas de mettre à défaut qui que ce soit et surtout pas de rentrer dans un débat infructueux de : combien ils gagnent etc !)
      – Est ce juste d’avoir un tarif unique ?
      – est ce juste de faire payer pour des enfants qui n’utilisent le transport que 2 fois par semaine le transport pour aller à la cantine ?
      – Est ce que seul le Département doit porter ce financement ? Pourquoi pas une participation des communes, interco et Région comme ça peut se faire
      – Doit on laisser un tarif unique pour chaque enfant d’un ménage ou ne pourrait on pas l’indexé aux nombres d’enfants ?
      Ne peut on pas payer mensuellement à partir d’un certain tarif (car sortir 210 € en septembre pour 2 enfants en même temps que les fournitures scolaires) ?

      voilà le débat !
      parce qu’effectivement, il n’est pas question de mettre en doute la participation des collectivités dans leurs actions (elles prennent largement une partie du financement)

      bien cordialement

  6. Je vais répondre à tous ces râleurs !! Vous avez choisi de vivre loin des grands villes pour essayer de moins payer de taxes,pour avoir un peu plus de tranquillité ,bref un peu tout,et puis maintenant vous râlez pour 40€
    Vous voulez le beurre et l’argent du beurre !!!

    1. Lol, tout d’abord, j’ignorais qu’habiter un village pouvait éviter de payer des taxes vu que pour beaucoup il n’y a ni commerces, ni entreprises, les impôts locaux sont les mêmes voir plus élevés. Et un besoin de nos véhicules chaques jours pour aller travailler ou pour faire des courses (coût du carburant mais c’est un choix)
      Pour le reste, nous avons autant de factures qu’en ville.
      Certains habitent les villages depuis des générations de père en fils comme on dit. Et d’autres, comme moi après avoir connu les quartiers chauds ont choisi ce mode de vie plus calme pour leurs enfants. Je préfère que mon enfant voit des champs et des animaux plutôt que de la drogue et des armes. C’est un choix de parents.
      En ce qui concerne les transports scolaires, les villages sont regroupés en RPI et nous suivons le choix fait.
      Nous sommes en démocratie et avons le droit de ne pas être d’accord avec une soudaine augmentation, si vous avez la chance d’avoir eu récemment une augmentation de 70 € de salaire tant mieux pour vous, nous ce n’est pas le cas.
      Voilà moi aussi je tenais à vous répondre, derrière un écran c’est un peu facile de prétendre un peu tout et n’importe quoi.

  7. depuis plusieurs années je pose la questions aux conseillers départementaux au sujet de la hausse des tarifs a part la droite tous m’ont répondu que tant que la gauche serais au pouvoir il n’y aurait pas de changement merci depuis 1981 ou 1982 la gratuité était acquise dans le Gard C’est Monsieur Baumet qui avait eu cette bonne idée et sous la pression de la FCPE, je faisait parti alors de la commission en tant que vice président de la FCPE du Gard er de l’ADATEEP.
    depuis que le conseil départemental avait donner la compétence aux AGGLO en particulier a ALES et que EDGARD a étais mis en place Roustant a fait travailler ses conseillers pour augmenter les tarifs . lorsque je vois des parents qui réclament une nouvelle sectorisation du primaire vers les collèges je leur dit attention aux retours de bâtons. parents rapprocher vous de la FCPE qui vous défendras comme elle la toujours

  8. Moi ce qui me choque, ce n’est pas tant les 70€ mais le fait que l’abonnement passe de 30 à 70€. Je n’ai pas eu d’augmentation du plus du double de mon salaire (ou alors mon patron me l’a caché). Si tout le monde commence à nous faire subir de genre d’augmentation, nous ne pourrons plus rien faire.
    Ce que je déplore également, c’est que tous les enfants sont mis dans le même sac : les enfants de maternelle et primaire ne vont surement pas aller faire un tour sur les réseaux gardois histoire de prendre l’air comme le feraient les lycéens…. Pourquoi un tarif unique pour des petits qui vont uniquement à l’école dans leur village?

  9. Alors 138 000 enfants scolarisés et entre 25 et 28 000 qui utilisent le transport scolaire. La délégation de service public est signée jusqu’en 2019 et si la région reprend cette compétence c’est en 2017. Mme Myriam MARTIN, présidente de la commission éducation à la nouvelle région, souhaite la gratuité. Sur un budget global de 15 millions d’euros, plus de 650 000 sont utilisés aux scolaires (voir ici : http://fcpevidourle.over-blog.com/2016/02/90-euros-pour-le-transport-scolaire-a-la-rentree-2016.html).
    Vous pouvez consulter le recueil des délibérations du conseil départemental….

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Close

Adblock a été detecté.

Merci de nous aider en désactivant votre blockage de publicité