Nîmes OlympiqueSports Gard

NÎMES OLYMPIQUE Un match vraiment pas si nul que ça

Après Beauvais lannée dernière, les joueurs du Red Star évoluent cette année à Jean Bouin à Paris... Peu de spectateurs, une belle occasion pour les Crocos de marquer des points.
Après Beauvais l'année dernière, les joueurs du Red Star évoluent cette saison au stade Jean Bouin à Paris devant très peu de spectateurs.

11ème journée du championnat de Ligue 2, le Nîmes Olympique se déplaçait à Paris pour affronter le Red Star. Score 3-3.

Si la 1ère frappe de la rencontre qui intervient à la 1ère minute est nîmoise, il ne faudra pas attendre très longtemps (la 4ème) pour que Mhirsi lance dans l’intervalle Keita qui croise sa frappe et bat Gauthier Gallon en touchant du bois. Premier but de la rencontre, seulement le 5ème du Red Star depuis le début de la saison…

Les Nîmois presque toujours habitués à mener au score ne se démobilisent pas pour autant et mettent la pression aux locaux. Même pour sa 1ère titularisation, Sofiane Alakouch déclenche un tir lointain détourné en corner. Dans la foulée, Rachid Alioui manquera la cible de peu (15ème).

Briançon au sommet

Mais c’est une nouvelle fois le défenseur Anthony Briançon qui remet les crocos dans le bain. Sur un corner tiré par Florian Fabre, le Nîmois s’élève plus haut que la concurrence et place une tête dans les pattes du portier qui ne peut pas faire grand chose, 1-1 (17ème) !

Sur une belle récupération signée du revenant Ousmane Cissokho en jambe en ce début de rencontre, Alioui récupère le cuir au beau milieu de la surface… Il décale intelligemment et de manière fort altruiste vers la droite et son comparse Christian Kouakou qui crucifie Pierrick Cros, 1-2 (21ème).

Le Red Star assommé… se relance relance 2 fois

A la 36ème et après une faute d’Alakouch, sur un coup-franc bien frappé par Mhirsi, Naby Sarr devance Briançon dans les airs et place un tête en marche arrière qui trompe Gallon un peu trop avancé, l’étoile est rouge de bonheur, le croco est vert de rage.

Après une très belle première période, le début de la seconde s’annonce meilleur encore! Avant la 50ème, Rachid Alioui va chiper la balle dans les pieds de Sarr, alors dans sa surface. Alioui fait une nouvelle au dieu Christian Kouakou… Le tir est facile, le gardien ne peut rien faire et va chercher pour la 3ème fois le ballon au fond de sa cage.

Mais le Red Star n’abdique pas, Sarr non plus… Après sa bévue défensive, il inscrit le 3ème but de son équipe! Encore sur un coup-franc tiré par ce diable de Mhirsi, la défense nîmoise est laxiste et laisse filer le ballon jusqu’à Sarr qui se retrouve seul face à Gallon. Le parisien ajuste sa frappe à bout-portant, 3-3 à la 55ème.

De l’animation, toujours de l’animation

Sur un corner de Florian Fabre à la 70ème, Renaud Ripart sort le petit réflexe qui va bien mais son tir du gauche passe de peu à côté du poteau du portier parigot. Une superbe frappe tendue mais à côté de Keita, dans la minute qui suit, fait frémir les Nîmois mais Gallon semble malgré tout bien placé.

Les Nîmois dominés en cette fin de match reculent à la 12ème place du classement mais ne sont pas bien payés de leurs efforts… dommage mais la série positive reste en cours!

 

Fiche technique :

Spectateurs: très peu.

Score: 3-3.

Buts: Keita (4ème), Briançon (17ème), Kouakou (21ème et 50ème), Sarr (36ème et 55ème).

Conditions: Pluie, pelouse en bon état.

Arbitre: M. Alexandre Castro.

Carton jaune: Briançon 57ème

Nîmes Olympique: Gauthier Gallon – Sofiane Alakouch (Gaëtan Paquiez 52ème), Anthony Briançon, Fethi Harek (cap), Zié Diabaté – Larry Azouni, Florian Fabre, Ousmane Cissokho (Karim Aït-Fana 63ème) - Renaud Ripart (Téji Savanier 77ème), Christian Kouakou, Rachid Alioui. Entraîneur: Bernard Blaquart. Non utilisés: Yan Marillat, Clément Depres.

Redt Star Football Club: Pierrick Cros – Pierrick Cros (oui, c’est vrai y en a 2!) (Grégoire Lefebvre 78ème), Lloyd Palun, Naby Sarr, Jérôme Hergault - Jean-Charles Castelletto, Idriss Mhirsi (Anatole Ngamukol 70ème), Jonathan Mexique, Florian Makhedjouf - Hameur Bouazza et Sékou Keita. Entraîneur: Rui Almeida. Non utilisés: Geoffrey Lembet, Formose Mendy, Kévin Diaz, Issa Baradji.

Etiquette

Anthony Maurin

Bonjour, je m'appelle Anthony Maurin, j'ai 35 ans et je suis journaliste depuis près de 15 ans. Le sport, les toros, le patrimoine, le tourisme, la photographie et le terroir sont mes principales passions... Sans oublier ma ville, Nîmes!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer

Adblock détecté

S'il vous plaît envisager de nous soutenir en désactivant votre bloqueur de publicité