Nîmes OlympiqueSports Gard

NÎMES OLYMPIQUE Quelques regrets mais un match « satisfaisant »

Bernard Blaquart, entraîneur Croco, nest pas mécontent du match de son équipe Photo Anthony Maurin).
Bernard Blaquart, entraîneur Croco, n'est pas mécontent du match de son équipe (Photo Anthony Maurin).

Les Crocos ne parviennent toujours pas à gagner au stade des Costières mais poursuivent leur belle série d'invincibilité.

Au stade des Costières, le Nîmes Olympique ne gagne pas. Des nuls, des défaites mais aucune victoire à l'horizon des possibles. Moins de tirs qu'à l'accoutumée, plus d'imprécision et peu de projections vers l'avant. Cependant, pour Bernard Blaquart, l'entraîneur croco, "L’équipe a fait ce qu’elle a pu… Sochaux a bien joué, il n’a manqué que les buts ce soir, le match était animé mais à la maison, on n’y arrivera pas... Mais si on va y arriver! On a envie de gagner parce que le nul ne paie pas, si vous en faites 38, vous descendez! La série de 7 matchs est toujours en cours mais on ne parvient pas à concrétiser ce qu’on fait à l’extérieur à la maison pourtant on a encore eu les meilleures occasions".

Mais quand on parle des penaltys sifflés ou non en faveur des Nîmois, le coach s'agace... "Les penaltys sont un réel problème. Le match a été serré, âpre, il y a un fait de jeu que tout le monde voit sauf l’arbitre! Depuis le début de saison, j’ai l’impression qu’on pourrait avoir 5 ou 6 points de plus mais peut-être que je ne suis pas objectif…".

Et ces points manquent à l'appel du classement. Avec ces quelques "bonus" supplémentaires, le Nîmes Olympique serait plus haut au classement et ne se poserait pas les mêmes questions.

Pour Albert Quartier, entraîneur sochalien, "Nîmes a eu une forte seconde période, un jeu direct. Les gens ne se sont pas embêtés, il y a eu une belle intensité mais personne n’est complètement satisfait du résultat. C’était un match avec pal mal d'opportunités sans arriver à des occasions… Le terrain est compliqué mais le match a été cohérent, c’est important d’avoir la générosité et l’envie. Avec plus d’adresse, de qualité et de réalisme, ça aurait pu faire 1-1 ou 2-2".

Gaël Angoula, défenseur croco, regrette les décisions arbitrales Photo Anthony Maurin).
Gaël Angoula, défenseur croco, regrette les décisions arbitrales (Photo Anthony Maurin).

Mais ce qu'il faut rappeler, c'est que les 2 meilleurs buteurs de Ligue 2 étaient sur la pelouse et que Sochaux n'est autre que la meilleure défense du championnat!

Gaël Angoula, latéral droit nîmois, "On a respecté les consignes mais Sochaux a un gros bloc défensif. En plus de cela, ils ont joué avec un second gardien de but et moi quand je fais pareil contre Troyes, je suis puni d’un penalty, je n’y reviens pas car j’assume. Hier, le joueur s’est excusé. Pour avoir un penalty à Nîmes il faut un attentat de chez attentat! Les arbitres sont notés, je pense qu’il va avoir une bonne note…".

En abondant dans ce sens, le défenseur et capitaine nîmois Féthi Harek pense que ses coéquipiers méritaient mieux. "On savait qu'il y avait un plus à faire, c’était peut-être la décision arbitrale car s’il siffle correctement, il y a penalty. Je ne vois pas comment on ne peut pas siffler une main dans les 6 mètres adverses… Ça fait partie du jeu, il faut accepter mais c’est dommage. Je préfère le 0-0 d’aujourd’hui par rapport au 3-3 du Red Star, je suis défenseur! Mais un attaquant préférera celui du Red Star!".

Etiquette

Anthony Maurin

Bonjour, je m'appelle Anthony Maurin, j'ai 35 ans et je suis journaliste depuis près de 15 ans. Le sport, les toros, le patrimoine, le tourisme, la photographie et le terroir sont mes principales passions... Sans oublier ma ville, Nîmes!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer

Adblock détecté

S'il vous plaît envisager de nous soutenir en désactivant votre bloqueur de publicité