Société

BAGNOLS 1 habitant = 420 kilos de déchets par an

Ce vendredi après-midi, lors du forum du cadre de vie de Bagnols (Photo : Thierry Allard / Objectif Gard)
Ce vendredi après-midi, lors du forum du cadre de vie de Bagnols (Photo : Thierry Allard / Objectif Gard)
Ce vendredi après-midi, lors du forum du cadre de vie de Bagnols (Photo : Thierry Allard / Objectif Gard)

Le premier forum du cadre de vie se tenait vendredi après-midi à la salle multiculturelle de Bagnols.

Trois tables rondes étaient organisées, dont une sur la question des déchets, centrale dans le sujet du cadre de vie.

« On peut faire beaucoup mieux »

Une question qui pèse lourd, 420 kilos par an et par habitant du territoire du SITDOM exactement, qui comprend les communes de l’agglo du Gard Rhodanien plus Roquemaure et Montfaucon. « On est dans la moyenne, mais on peut faire beaucoup mieux », affirme le responsable communication du Sitdom Jérôme Buigues. On peut faire mieux, car sur ces quelque 420 kilos, « 300 kilos finissent à l’enfouissement », précise Jérôme Buigues.

En clair : il s’agit des ordures ménagères jetées dans les poubelles noires, qui traversent le Rhône pour être enfouies à Orange. Et dixit le SITDOM, c’est un beau gâchis, puisque « un tiers serait valorisable dans le cadre du tri sélectif. » Il y a donc un tiers des déchets recyclables qui ne le seront pas, et donc un effort à faire au niveau du tri sélectif, car si le Gard rhodanien est un plutôt bon élève sur le tri du verre et du papier à l’échelle régionale, c’est plus compliqué du côté du tri sélectif.

Au cours des ateliers participatifs animés dans le courant de l’après-midi par l’entreprise lyonnaise Récipro-Cité, le fait que le tri et ses consignes n’était pas clair pour tout le monde est ressorti. « C’est le sens de la mise en place de l’extension des règles de tri mises en place en avril, répond Jérôme Buigues. Aujourd’hui, si c’est un emballage, c’est recyclable, et depuis avril nous avons enregistré une hausse de 7 % du tonnage des déchets recyclables. »

Un chiffre encourageant, pour un progrès indispensable : outre le fait qu’enfouir ou incinérer les déchets c’est toujours plus polluant que recycler, « la loi transition énergétique prévoit une baisse de 30 % du stockage des déchets d’ici 2020, et de 50 % d’ici 2025 », rappelle Christophe Warambourg, du groupe Nicollin.

Pour progresser sur le tri sélectif, un changement de comportement est donc à adopter. D’ailleurs Jérôme Buigues note que parmi nos concitoyens, « un tiers trie vraiment, un tiers trie pas toujours et un dernier tiers est réfractaire. » Pour ces derniers, rappelons à toutes fins utiles qu’une meilleure performance de tri signifie à terme une taxe sur les ordures ménagères diminuée.

Et aussi :

Ce vendredi après-midi, lors du forum du cadre de vie de Bagnols (Photo : Thierry Allard / Objectif Gard)
Ce vendredi après-midi, lors du forum du cadre de vie de Bagnols (Photo : Thierry Allard / Objectif Gard)

Les enfants du CMJ ont inauguré les tables rondes en début d’après-midi, en présence d’élèves de CM1-CM2 des écoles bagnolaises dans le cadre du temps d’activité périscolaire. Ils ont pu présenter leurs différentes initiatives pour l’environnement, comme Jardins en Cèze, le projet Compotes ou encore leur souhait de mettre en place au retour des beaux jours une journée éco citoyenne au parc Rimbaud, et leur future collecte de stylos bille usagés pour récolter de l’argent pour le foyer jeunesse. Ils ont pu également participer aux ateliers participatifs et voir les différents stands présents, comme celui de l’association locale K Net Partage.

Thierry ALLARD

thierry.allard@objectifgard.com

Thierry Allard

32 ans, féru de politique, de sport et de musique. Jadis entendu en radio, je couvre depuis juin 2014 le Gard rhodanien pour Objectif Gard.

Articles similaires

Un commentaire

  1. Avant se songer au tri (qui est une bonne chose), il faudra songer à limiter les emballages. De plus en plus de magasins se mettent à proposer des bouteilles en verre consignées, des sacs en papier recyclable mieux encore les ventes en vrac. Il suffit d’un cabas ou d’un panier en osier pour faire ses courses. Comme disait ma vénérable aïeule: si tu ne veux pas gaspiller n’en prends pas le chemin!

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page

Adblock détecté

S'il vous plaît envisager de nous soutenir en désactivant votre bloqueur de publicité