Politique

LÉGISLATIVES 3ème : pour le PCF et la France Insoumise, il est urgent d’attendre

Geneviève Sabathé et Michel Tortey, du temps de leur candidature commune sous la bannière Front de gauche aux départementales, en 2015 (Photo d'archives : Thierry Allard / Objectif Gard)
Geneviève Sabathé et Michel Tortey, du temps de leur candidature commune sous la bannière Front de gauche aux départementales, en 2015 (Photo d'archives : Thierry Allard / Objectif Gard)

Ce n’est ni un oui, ni un non : les communistes et les représentants du mouvement de Jean-Luc Mélenchon la France Insoumise pour la troisième circonscription se sont rencontrés, dimanche à Bagnols.

L’objectif était d’envisager une candidature commune aux législatives sur la circonscription qui englobe notamment Bagnols et Villeneuve.

Au sortir de cette rencontre au sommet, les choses n’ont que peu avancé : du côté des communistes, le point d’achoppement reste la charte de la France Insoumise : « Il va de soi, que le rassemblement ne peut se faire sur une charte et un programme non-négociable, nous avons donc proposé d'écrire ensemble un programme et une charte d'engagements de nos candidats » explique le secrétaire de la section Gard rhodanien du PCF Michel Tortey dans un communiqué.

Du côté des mélenchonistes, la Bagnolaise Geneviève Sabathé explique que « nous leur avons précisé que la signature de la charte était un incontournable. Que nous n’avions pas la possibilité à notre niveau de la modifier. Que nous savions qu’il y avait une rencontre nationale ce weekend entre les responsables nationaux de la France Insoumise et ceux du PCF. Que nous pensions qu’il était certainement possible que cette charte puisse évoluer quelque peu. »

Les communistes continuent à appeler au rassemblement et ce éventuellement jusqu’au sortant ex-PS et soutien d’Arnaud Montebourg Patrice Prat, ce qui fait grimacer du côté de la France Insoumise. « Si ce qui nous rapproche sur le fond de la société que nous souhaitons est plus important que ce qui nous divise, il y a une profonde divergence sur la stratégie à mettre en œuvre. Je dirais que les représentants du PCF restent dans une position défensive des acquis sociaux et d’adaptation avec les moins pires alors que nous sommes dans une position offensive et conquérante », estime Geneviève Sabathé, quand Michel Tortey rappelle qu’« au niveau national, les communistes sont déjà pleinement engagés dans la campagne de notre candidat Jean-Luc Mélenchon. Nous continuerons à nous battre jusqu’à la veille du dépôt des candidatures pour l'union de la gauche progressiste et contre l'éparpillement des candidatures à gauche qui laisserait un boulevard à la droite et à l’extrême-droite. »

Localement, ça signifie que les différents protagonistes maintiennent pour l’instant leurs positions, et le PCF sa candidate Léa Comushian et son suppléant Fabien Horvath, toujours « mis à disposition de la gauche de transformation sociale par le PCF », rappelle Michel Tortey. Gageons que les négociations ne s’arrêteront pas là, et qu’à ce stade, la balle reste dans le camp des organisations au niveau national.  

Et aussi :

Sabathé claque la porte de NGS : après le Parti socialiste, c’est cette fois la Nouvelle gauche socialiste que la militante Bagnolaise a choisi de quitter dimanche. « Cette association avait pour objectif principal d’attirer les socialistes déçus par ce que j’appelle ‘le quinquennat de la honte’ et leur permettre de se fédérer, évitant ainsi un éparpillement des forces de gauche, rappelle Geneviève Sabathé. Force est de constater que la NGS n’a pas rempli son contrat, les socialistes déçus, et il y en a, rejoignent directement la France insoumise et son candidat emblématique, Jean-Luc Mélenchon. N’ayant aucun goût particulier pour les appareils politiques inutiles, je confirme donc mon engagement direct dans la France insoumise, en tant que féministe et militante de terrain. » Reste à savoir si cette fois, la Bagnolaise trouvera véritablement chaussure à son pied.

Thierry ALLARD

thierry.allard@objectifgard.com

Etiquette

Thierry Allard

32 ans, féru de politique, de sport et de musique. Jadis entendu en radio, je couvre depuis juin 2014 le Gard rhodanien pour Objectif Gard.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer

Adblock détecté

S'il vous plaît envisager de nous soutenir en désactivant votre bloqueur de publicité