A la unePolitique

PRÉSIDENTIELLE Record de votes blancs et nuls dans le Gard

Au premier tour à Nîmes, le taux de participation était de 74% dont 2,04% de vote blancs/nuls.
Par leur vote blanc ou nul, les citoyens ont rejeté l'offre politique qui leur a été faite, au second tour de la Présidentielle. (Photo : Coralie Mollaret)

Pour manifester leur rejet de l'offre politique du second tour, les Gardois ont préféré voter blanc/nul que s'abstenir. 

En France, 11,7% des électeurs ont refusé de choisir entre Marine Le Pen et Emmanuel Macron, au second tour de la Présidentielle. Les Gardois ont suivi cette tendance : entre le premier et le second tour, le nombre de votes blancs* et nuls a été multiplié par six ! Les votes blancs (enveloppe vide dans l’urne) ont été largement majoritaires : 9,14%, soit 37 210 électeurs, contre 4,46% votes nuls, représentant 14 085 électeurs. En 2002, lors du duel Chirac-Le Pen, le nombre de blancs ou nuls a atteint 6,70%, dans le Gard. Un record sous la Ve République.

En regardant le nombre de vote, on constate une progression de 41 314 bulletins blancs ou nuls. L'abstention, elle, progresse de 4,2 points, soit 23 178 électeurs (passant de 19,94 % au premier tour à 24,25 % au second). Traduction : les Gardois ont préféré voter blanc/nul plutôt que de ne pas se rendre aux urnes... Un phénomène qui pose question.

Coralie Mollaret

coralie.mollaret@objectifgard.com

*Depuis la réforme de 2014, les bulletins blancs sont comptabilisés mais ne sont pas pris en compte dans les suffrages exprimés...

Etiquette

Coralie Mollaret

Journaliste Reporter d'Images pendant un an à Marseille, j'ai traversé le Rhône voilà quelques années pour vous informer en temps réel sur l'actualité Gardoise…

2 réactions sur “PRÉSIDENTIELLE Record de votes blancs et nuls dans le Gard”

  1. Candidate insoumise sur la 3e circo du Gard, j’ai voté blanc, j’ai choisi comme bien d’autres de ne pas choisir… devant l’offre viciée qui m’était proposée. Les cartes sont rebattues pour les législatives. Cette fois, les triangulaires voire les quadrangulaires ne sont pas impossibles. Il suffit de 12,5% des inscrits pour se maintenir au second tour. Une tout autre élection.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer

Adblock détecté

S'il vous plaît envisager de nous soutenir en désactivant votre bloqueur de publicité