Politique

LÉGISLATIVES Pascale Mourrut : « la réalité des sondeurs n’est pas celle du terrain »

Pascale Mourrut entourée de Pierre Mauméjean, Yvan Lachaud et Franck Proust. Photo Tony Duret / Objectif Gard
Pascale Mourrut entourée de Pierre Mauméjean, Yvan Lachaud et Franck Proust. Photo Tony Duret / Objectif Gard

Sur la 2e circonscription, la candidate Les Républicains-UDI réagit au sondage Ifop-Fiducial donnant son adversaire d’En Marche!, Marie Sara, gagnante.

C’est bien connu : quand un sondage ne convient pas à un responsable politique, ce dernier décrie le sondeur… Le JDD a publié hier un sondage Ifop-Fiducial sur les intentions de vote en Petite Camargue. Au premier tour, avec 32% des voix, le député sortant devance d’une courte tête Marie Sara qui récolte 31%. La candidate Les Républicains-UDI, Pascale Mourrut obtiendrait, elle, 17,5%. Seulement au second tour, c'est Marie Sara qui prend l’avantage. La candidate l’emporterait dans tous les cas de figues : en cas de triangulaire, avec la présence de la candidate Les Républicains-UDI, Marie Sara récolterait 41%, contre 37% pour Gilbert Collard et 22% pour Pascale Mourrut. En cas de duel, Marie Sara se place en première position avec 56% contre 44% pour Gilbert Collard.

De quoi irriter la candidate Les Républicains-UDI qui ne fait pas dans la demi-mesure : « 600 personnes interrogées sur 85 000 électeurs dans un seul objectif d’orienter leur vote est un véritable hold up démocratique ! ». Pascale Mourrut ne se décourage pas : « Je ne lâcherai rien (…) Je connais chaque détour de cette circonscription. Je ne suis pas là depuis hier et, mon ressenti de terrain n’est pas celui que les médias veulent vous imposer ».

Et à la belle-fille de l'ancien député et maire du Grau-du-Roi, Étienne Mourrut, de se lance dans une anaphore. Cette même figure de style qui avait réussi à François Hollande, en 2012 : « Je ne peux pas croire que les citoyens ne privilégient pas la vraie compétence et l’engagement sincère (…) Je ne peux pas croire que les citoyens répondent à l’appel des sirènes médiatiques en élisant une étoile filante manipulée par la gauche locale ». Réponse dans moins d’une semaine.

Lire aussi : LÉGISLATIVES Pascale Mourrut : « Je suis une femme pragmatique et efficace »

Coralie Mollaret

coralie.mollaret@objectifgard.com

Etiquette

Coralie Mollaret

Journaliste Reporter d'Images pendant un an à Marseille, j'ai traversé le Rhône voilà quelques années pour vous informer en temps réel sur l'actualité Gardoise…

8 réactions sur “LÉGISLATIVES Pascale Mourrut : « la réalité des sondeurs n’est pas celle du terrain »”

  1. Demain les candidats LR / UDI mangeront dans la main d’En Marche pour écarter les Patriotes.
    Un partage des circonscriptions au niveau national est déjà, sans doute, à l’étude.
    Stop enfumage !

  2. Mais qui croit aux sondages en ces temps où l’information n’est plus libre et éclairée, mais adaptée par les médias à la solde de certains ? Cela apparaît de plus en plus clairement : les sondages sont utilisés pour orienter les votes, déstabiliser. Ils trompent les électeurs. On se retrouve face à un déni de démocratie. C’est grave….Il faut que chacun en prenne conscience.

  3. Comment un sondage réalisé sur 0,7% des personnes « sondables » peut-il être représentatif?
    Il y a de quoi mettre en irruption le volcan des LR-UDI!
    La candidate parachutée par le président (ce sont ses mots!) sortirait gagnante? C’est à vous dégoûter à jamais d’aller voter. À mes yeux, l’Assemblée Nationale n’est pas un jeu encore moins une arène! Nous n’avons pas besoin de députée « bling bling » ignare en la matière.
    Notre circonscription aspire à plus de sérieux, à plus de conviction.
    Je souhaite de tout cœur que le résultat le 11 Juin prochain fasse vaciller ce pseudo sondage!

  4. Ces sondages sont de l’enfumage, ils ne servent qu’à orienter et tromper les électeurs, comment croire que Marie Sara la parachutée du Président Macron peut-être élue??
    Elle ne connaît pas la circonscription et ses problématiques, en même temps( sic) en 1 mois c’est difficile…., ce n’est pas avec des apéros que l’on convainc , ni en refusant les débats!!
    La seule candidate pour nous représenter et qui a toutes les compétences requises est PASCALE MOURRUT, une femme d’ici qui agit pour nous.

  5. ces sondages sont curieux car en 2012 Etienne Mourrut avait fait un score de près de 33 % au premier tour. 5 ans plus tard il est difficile de croire que Pascale Mourrut fasse 2 fois moins, ou alors c’est à ne plus rien n’y comprendre.

  6. La seule alternative est de reconduire le candidat collard dans la seconde circonscription du gard pour que ce mouvement qui a fait 11 millions de voix à la présidentielle soit représenté à l’assemblée nationale.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer

Adblock détecté

S'il vous plaît envisager de nous soutenir en désactivant votre bloqueur de publicité