Actualités

GRAU DU ROI L’opposition municipale blogue en rond

aimargues-grau-opp-7
Sophie Pellegrin-Ponsole, au bord du canal (photo Florence Genestier/ Objectif Gard)

Au premier conseil municipal graulen prévu demain soir mercredi,  nul doute que Sophie Pellegrin-Ponsolle fera entendre sa voix. Dissidente de la liste de Léopold Rosso (LR), elle anime également un blog aux billets carrés, qui s'inscrit dans une opposition ferme, farouche mais courtoise à la politique du maire Robert Crauste. Rencontre.

Petite, brune, vive, Sophie Pellegrin-Ponsole, élue conseillère municipale depuis 2014 sur la liste de Léopold Rosso veut jouer sa carte et son rôle au sein du conseil. Sans trop de fioritures, ni de mouvements inutiles, mais avec sérieux et efficacité. Cette ancienne fidèle de Jacques Blanc, président de la Région Languedoc-Roussillon avant l'ère Georges Frêche a créé un blog et lancé une association (100 membres environ, 15 hyper-actifs) qui veut fédérer des habitants (et électeurs) "et de droite et de gauche, de tous milieux sociaux". Elle, pour sa part, est "de droite, j'ai soutenu François Fillon pour la présidentielle mais n'ai jamais été encartée nulle part, même si j'ai pris une part très active dans plusieurs campagnes électorales depuis dix-sept ans. Je ne suis l'héritière de personne." Du désaccord qui l'a conduit à prendre ses distances avec le successeur malheureux et cousin d'Etienne Mourrut, elle raconte peu. "A un moment donné, il faut savoir renouveler méthodes et façons de travailler. "

Elle compte dans sa famille deux anciens maires. De quoi, bon sang ne saurait mentir, lui donner quelques idées pour la suite, notamment dans trois ans, histoire de titiller l'actuelle majorité Crauste en place, passée de justesse aux manettes en 2014 ? On n'en est pas là. Elle préfère agir, observer, poser des questions, pointer des détails dans certains dossiers. "Je veux être dans une position constructive d'opposante. Je ne me reconnais pas dans certains choix du maire, mais si je trouve un projet porteur pour ma ville, je peux le soutenir. Rien n'est plus idiot que l'opposition ou la critique systématiques". Elle dit se reconnaître dans la tradition gaulliste, a suivi des études de droit à Montpellier, a travaillé à la communication entre autres d'une société d'aménagement sur Montpellier, habite rive droite au Grau-du-Roi. A la Région également, elle a oeuvré dans le tourisme et la communication, en sachant oublier sagement un temps sa militance politique à l'ère Frêche. "Je suis persuadée que le Grau-du-Roi, à 70 %, est une ville de droite. Il est important de faire monter en gamme cet ancien village de pêcheurs". Qui, comme cette opposante connectée, ne semble pas manquer de ressources. A suivre !

Florence Genestier

florence.genestier@objectifgard.com

A lire : https://lecercledugrau.com/

Etiquette

Florence Genestier

Arrivée à Objectif Gard depuis juillet 2017, ma première carte de presse date de 1991 (si, si !). Née en Bourgogne, des études lyonnaises, quinze ans de PHR dans une région de montagnes, puis un détour par une mairie, la vie web d'associations et de projets sur Paris, Dijon, le sud Bourgogne, quelques chroniques judiciaires. Me voilà chargée de l'actu de la Petite Camargue :) de l'Espiguette jusqu'à Vauvert et au-delà. C'est sportif mais passionnant !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer

Adblock détecté

S'il vous plaît envisager de nous soutenir en désactivant votre bloqueur de publicité