Éco StoryEconomiePubli Reportage

ÉCO STORY Gard rhodanien : collectivités locales et entreprises ensemble pour la Cleantech vallée

Deuxième pôle industriel de la région Occitanie, pour se développer le Gard rhodanien doit se tourner vers l’avenir et la croissance verte.

Publi Reportage

Virginie Monnier-Mangue, déléguée territoriale d'EDF (Photo : DR)

C’est tout le sens du Contrat de transition écologique (CTE), nouveau dispositif gouvernemental visant à accélérer et accompagner la transition écologique des territoires. Le Gard rhodanien et la Communauté de communes du Pont du Gard font partie des tout premiers territoires sélectionnés au niveau national pour ce dispositif.

« Ici tout le monde tire dans le même sens »

Localement, sur les territoires de l’Agglo du Gard rhodanien et de la Communauté de communes du Pont du Gard, le CTE est piloté par un collectif qui deviendra une association à terme : Cleantech vallée. « L’idée est de faire du territoire la Silicon Valley, toutes proportions gardées, de la croissance verte », explique Virginie Monnier-Mangue, déléguée territoriale EDF et directrice du programme Energie du Gard, par lequel tout a démarré à la fermeture de la centrale thermique d’Aramon en 2016. Concrètement, cette association réunira des collectivités territoriales, comme l’Agglo du Gard rhodanien ou la Communauté de communes du Pont du Gard, des grands groupes comme EDF, Orano, Sanofi ou Enedis, la CCI du Gard, des pôles tels que PVSI ou DERBI, et pourra compter parmi ses financeurs la Région Occitanie, l’ADEME..

Autant dire un casting de choix, qui travaille en bonne intelligence : « on travaille dans une vision horizontale des choses, explique Virginie Monnier-Mangue. Que ce soit les grands groupes ou les collectivités locales, tout le monde est impliqué de la même façon. » De quoi faire du projet gardois une exception : « c’est un des rares territoires où on n’est pas sur un projet porté uniquement par des collectivités locales. Ici tout le monde tire dans le même sens ce qui permet d’apporter une vision collective qui rend le projet bien plus robuste », estime la déléguée territoriale d’EDF. Il faut dire que comme l’affirme Virginie Monnier-Mangue, « l’Agglo du Gard rhodanien a une vision de ce que peut être l’économie de demain, et la volonté de s’y inscrire. »

Accompagner et accélérer

Concrètement, Cleantech vallée travaille sur trois axes principaux : l’innovation, l’animation territoriale, notamment avec de la formation à destination des entreprises du territoire et l’aide aux PME et start-ups locales à l’accès aux marchés. L’association compte également un accélérateur basé à Aramon destiné aux PME et start-ups innovantes du territoire. « L’idée est de les accompagner sur un programme de douze mois pour lever des fonds et développer leurs relations commerciales », présente Virginie Monnier-Mangue.

Ainsi, tous les membres et partenaires de la Cleantech vallée s’engagent à ouvrir leurs carnets d’adresses pour aider au développement de ces jeunes pousses, qui auront également accès à des ateliers menés par des intervenants qualifiés. « Nous souhaitons nous adresser aux entreprises gardoises. Mais l’accélérateur doit aussi être un outil d’attractivité, pour aller chercher des start-ups et des PME extérieures au territoire », poursuit Virginie Monnier-Mangue. Bref, « accélérer les entreprises du territoire et en faire venir d’autres », résume-t-elle.

L’appel à candidatures va être lancé en juillet, pour un démarrage du programme en fin d’année avec une dizaine d’entreprises. Des entreprises qui seront sélectionnées « sur la qualité de leur dossier et sur les emplois qu’elles vont générer », souligne la déléguée territoriale d’EDF. D’ici là, le CTE du Gard rhodanien aura été officiellement signé et le territoire pourra réellement engager sa transition écologique et économique.

Pour aller plus loin : Vous avez un projet de création, d’installation ou de reprise d’entreprise ? L’Office des entreprises de l’Agglomération du Gard Rhodanien est situé à la Maison de l’Entreprise, rue Fernand-Jarrié à Bagnols. Il est ouvert du lundi au jeudi de 8h30 à 12h30 et de 13h30 à 17h30 et le vendredi de 8h30 à 12h30 et de 13h30 à 16h30. Plus d’informations sur le site internet de l’Office, au 04 66 79 38 00 et par mail à l’adresse suivante : contact.eco@gardrhodanien.com.

Etiquette

Thierry Allard

31 ans, féru de politique, de sport et de musique. Jadis entendu en radio, je couvre depuis juin 2014 le Gard rhodanien pour Objectif Gard.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer

Adblock détecté

S'il vous plaît envisager de nous soutenir en désactivant votre bloqueur de publicité