Politique

VILLENEUVE Génération.s veut « secouer l’Europe pour la changer »

Les militants de Génération.s se sont retrouvés à Villeneuve samedi (Photo : Thierry Allard / Objectif Gard)

Le comité villeneuvois du parti créé par Benoît Hamon Génération.s faisait sa rentrée politique ce samedi, en présence d’une trentaine de militants gardois et vauclusiens et de la membre de la coordination nationale du mouvement Roxane Lundy.

Les militants de Génération.s se sont retrouvés à Villeneuve samedi (Photo : Thierry Allard / Objectif Gard)

Une rentrée politique « dans une période politique aussi particulière que stimulante, une charnière », estime Roxane Lundy, venue « à la rencontre des militants pour faire un point d’étape. »

« Repolitiser l’Union européenne »

Un « point d’étape » surtout bon à rappeler les idées et les engagements du parti hamoniste, qui « refuse les querelles démagogiques et cyniques », dixit sa porte-parole du jour, mais qui n’hésite pas à vertement critiquer le gouvernement sur l’écologie, le social, la gestion de la crise migratoire  ou encore les petites phrases du président Macron, notamment celle sur « traverser la rue » pour trouver un emploi : « ce président n’a rien compris au monde du travail et à la précarité », juge Roxane Lundy. Pour elle, Génération.s doit « apporter des solutions », dont certaines « ont infusé », estime-t-elle, comme le revenu universel d’existence.

Mais l’enjeu numéro un de cette rentrée reste les élections européennes, prochaine échéance électorale. « Nous refusons de tomber dans le match des pro Union européenne, qui défendent une Europe libérale, et des anti Union européenne souverainistes, avance l’ancienne présidente du Mouvement des jeunes socialistes. Nous avons besoin de l’Europe, notamment pour l’écologie. »

Si l’Europe telle qu’elle est ne convient pas à Génération.s, hors de question de jeter le bébé avec l’eau du bain : « cette Union européenne libérale est massivement rejetée, il est important de repolitiser l’Union européenne, injecter à nouveau les vrais débats, avec les questions primordiales comme la transition écologique », explique Roxane Lundy. En bref, « secouer l’Union européenne pour la changer et en faire un outil d’émancipation. » C’est le but que se donne le Printemps européen, qui compte des partis de gauche progressiste de l’Europe entière réunis autour d’un programme encore en construction, mais qui comporte déjà « des investissements massifs dans la transition écologique, une lutte contre l’évasion et le dumping fiscaux et la création d’un socle social européen, un revenu universel européen », présente Roxane Lundy. La remise en cause du règlement de Dublin, qui fixe les migrants dans le premier pays européen qu’ils ont traversé, figure aussi dans ce programme.

Seulement voilà, l’équation qui semble se dessiner pour ces élections européennes oppose les libéraux aux souverainistes, et la gauche qui se revendique comme progressiste craint d’avoir du mal à exister. « Il va être décisif de faire entendre notre voix, admet Roxane Lundy. Il ne faut pas qu’on se laisse confisquer ce match. » Un enjeu vital aussi pour un parti jeune, en pleine structuration, mais qui revendique déjà 60 000 adhérents qui veulent démontrer, comme Roxane Lundy, « que la gauche n’est pas morte. »

Thierry ALLARD

thierry.allard@objectifgard.com

Et aussi :

Une collecte pour les réfugiés : Génération.s a lancé une collecte au profit de l’association vauclusienne 100 pour 1, un collectif de soutien aux réfugiés. Une cagnotte sur Leetchi est ouverte ici.

Publicité
Publicité
Publicité

Thierry Allard

32 ans, féru de politique, de sport et de musique. Jadis entendu en radio, je couvre depuis juin 2014 le Gard rhodanien pour Objectif Gard.

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page

Adblock détecté

S'il vous plaît envisager de nous soutenir en désactivant votre bloqueur de publicité