Politique

BAGNOLS Les Insoumis lancent leur campagne européenne

Les Insoumis Bagnolais ont lancé leur campagne européenne ce mercredi matin (Photo : Thierry Allard / Objectif Gard)

Les élections européennes, c’est dans trois mois presque jour pour jour, le 26 mai prochain. Trois mois qui seront consacrés à la campagne électorale pour les Insoumis de Bagnols.

Bagnols qui accueille un « comité d’appui officiel, certifié par la France insoumise », souligne la présidente de l’association la Maison des Insoumis, Geneviève Sabathé, qui a donné le coup d’envoi de la campagne ce mercredi matin sur le marché de Bagnols. Son but : « Faire comprendre que cette élection européenne est essentielle et qu’il n’y a qu’un seul tour, affirme-t-elle. Souvent, les gens ne savent pas que si on fait moins de 5 %, on n’a pas de député. » D’après Geneviève Sabathé, le travail d’information sur ces élections ne serait pas fait par l’État « qui joue sur la désinformation et l’abstention pour s’en sortir », estime-t-elle.

Au contraire, Geneviève Sabathé souhaite mobiliser au maximum, car « Macron pourra se prévaloir d’une victoire si toutes les listes de gauche sont à moins de 10 %. » De là à appeler au fameux « vote utile » au sein d’une gauche européenne morcelée ? « Oui », répond-elle, tout en refusant le duel annoncé depuis des mois à longueur de sondages entre la République en marche et le Rassemblement national.

Alors pour faire entendre localement la France insoumise dans le cadre de cette élection, le comité d’appui a prévu des présences systématiques sur les marchés de Bagnols et de Laudun, les mercredis et dimanches matins, « et de faire campagne partout où il y aura des moments forts syndicaux ou culturels. Nous serons présents et nous irons vers les gens », promet Geneviève Sabathé. Bref, « nous allons faire une campagne militante, de terrain. » Le programme du parti, qui prévoit une sortie de l’OTAN, la relocalisation écologique par le protectionnisme solidaire ou encore le développement de l’agriculture paysanne, bio et de proximité, est disponible à la Maison des Insoumis, place Mallet, et l’Insoumise promet « un travail en profondeur sur le fond ».

Une campagne au cours de laquelle elle ne désespère pas de faire venir un « holovan », un camion muni d’hologrammes de candidats de la liste insoumise, voire une candidate ou un candidat en chair et en os.

Thierry ALLARD

thierry.allard@objectifgard.com

Etiquette

Thierry Allard

32 ans, féru de politique, de sport et de musique. Jadis entendu en radio, je couvre depuis juin 2014 le Gard rhodanien pour Objectif Gard.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer

Adblock détecté

S'il vous plaît envisager de nous soutenir en désactivant votre bloqueur de publicité