Economie

GARD Les députés LREM face à la colère de la Fédération du bâtiment

"Trop c’est trop". Voilà en substance ce qu’a exprimé ce lundi matin le président de la Fédération du bâtiment du Gard, Pascal Lacosta, aux députés Annie Chapelier, Françoise Dumas et Philippe Berta, avec qui il a partagé un petit-déjeuner à Nîmes.

En effet, depuis quelques jours des annonces du Premier ministre, Édouard Philippe, viennent contrarier les artisans et entrepreneurs du BTP. En cause ? La fin de la fiscalité réduite sur le gazole non routier (impact de 800 millions d’euros pour le Bâtiment travaux publics selon la FFB) et la fin de l’abattement de 10% sur les frais professionnels sont "autant de pistes de réforme qu’il faut très vite stopper", rajoute Pascal Lacosta.

C’est pour cette raison que les trois députés sont venus échanger avec les représentants de la FFB du Gard. "L’activité assez soutenue que nous connaissons ne doit pas pâtir de ces projets de loi. La mobilisation restera forte contre ces projets", termine le patron de la Fédération du bâtiment du Gard.

Etiquette

Abdel Samari

Créateur d'ObjectifGard, je suis avant tout passionné par les médias et mon département. Ce qui me motive chaque jour : informer le plus grand nombre sur l'actualité du Gard ! Pari tenu ?

Vous aimeriez aussi

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer

Adblock détecté

S'il vous plaît envisager de nous soutenir en désactivant votre bloqueur de publicité