A la uneSociété

BAGNOLS Damien, ex-élève décrocheur, rentre dans la marine

Le jeune Damien Moreau-Trilles, sa mère, Nicole, et son enseignant, André Simon (Photo : Thierry Allard / Objectif Gard)

Il n’est pas peu fier, et il n’est pas le seul : ses parents et ses enseignants le sont aussi.

Damien Moreau-Trilles, jeune nîmois de 18 ans passé par le lycée professionnel privé Sainte-Marie de Bagnols, va rentrer dans la marine d’ici quelques jours. Un rêve pour ce jeune, un temps élève décrocheur, et une revanche sur la vie après un parcours difficile.

Au collège, Damien rencontre de sérieuses difficultés et reste de la Sixième à la Troisième en Section d’enseignement général et professionnel adapté (SEGPA). À la fin du collège, Damien souhaite rentrer en apprentissage dans la carrosserie automobile mais il ne trouve pas de place. À 16 ans, « il s’est déscolarisé pendant un an, explique sa mère Nicole Trilles. Ça a été très compliqué. Il s’est laissé aller. Il se couchait très tard. Il était perdu et ne savait pas quoi faire. »

C’est là qu’un coup de chance va changer les choses : Nicole Trilles est aide à domicile et travaille notamment chez André Simon, enseignant au lycée Sainte-Marie. Ancien militaire, responsable de l’atelier Défense et citoyenneté, l’enseignant parle de la marine à la maman de Damien. À partir de là, Damien, qui n’avait pas de famille ou de proche dans l’armée et ne connaissait pas du tout ce monde-là, se met à regarder « des reportages, des forums, et de plus en plus, ça m’a plu », raconte-t-il, séduit par « la discipline et les voyages » que peuvent lui offrir la marine.

Un bac pro en quatre ans

Il décide d’intégrer l’école des mousses mais il est recalé aux tests médicaux à cause de sa vue. Mais le jeune homme ne se décourage pas. Il rentre dans la classe pro du lycée Sainte-Marie, en faisant l’aller-retour Nîmes-Bagnols tous les jours et fait une préparation militaire à Garons tous les samedis pendant une année scolaire, de septembre 2018 à juillet 2019. « J’ai appris les bases des militaires, comme la marche au pas. C’était différent, ça m’a beaucoup plu », explique Damien, qui l’affirme : « J’avais besoin d’être cadré. »

En parallèle, il reprend les bases en classe pro et apprend la logistique. « Durant un an. Le temps de se refaire une santé et de remonter son niveau », note André Simon. Et c’est important, car « la marine cherche beaucoup de jeunes, mais au niveau bac pro », rappelle le proviseur du lycée Sainte-Marie, Dominique Saget. Damien, qui compte bien devenir sous-marinier, va entamer la semaine prochaine une formation de quatre ans vers le bac pro au sein de la marine.

Le chemin est donc encore long vers l’objectif professionnel de Damien. Mais cette fois, le plus dur est fait : « Je l’ai déjà vu évoluer, note André Simon. Au début il avait une posture renfermée sur lui-même, et au fur et à mesure il est devenu droit et fier de ce qu’il fait. »

Thierry ALLARD

thierry.allard@objectifgard.com

Etiquette

Thierry Allard

31 ans, féru de politique, de sport et de musique. Jadis entendu en radio, je couvre depuis juin 2014 le Gard rhodanien pour Objectif Gard.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer

Adblock détecté

S'il vous plaît envisager de nous soutenir en désactivant votre bloqueur de publicité