Politique

GARD Noël avant l’heure pour les maires de quatre communes

De gauche à droite : le maire de Saint-Gilles, celui de Nîmes, le préfet du Gard et le maire d'Alès (Photo : Coralie Mollaret)

L’État a ouvert son porte-monnaie pour financer les projets communaux de Nîmes, Alès, Bagnols et Saint-Gilles, classées en "Politique de la ville".

Depuis maintenant trois ans, c’est une tradition. Une tradition dont nos quatre maires pourraient difficilement se passer. En fin d'année, l'État débloque ses aides pour les communes classées en "Politique de la ville". Cette année dans le Gard, quatre municipalités auront droit à des étrennes. « C’est l’une des rares occasions où j’entends le maire d’Alès, Max Roustan, dire du bien de l’État ! », commente amusé le préfet du Gard, Didier Lauga.

Cette fois, l’État verse 5,3 M€ de subventions (en baisse de 3% par rapport à 2018) réparties entre les villes de Nîmes, Alès, Bagnols/Cèze et Saint-Gilles, selon des critères de population et de richesse. À Saint-Gilles, le maire Eddy Valadier reconnaît que « ces volumes financiers non-négligeables nous permettent d’engager des travaux ». Sa commune perçoit 572 000€, notamment pour aménager des voiries près de la mairie et créer un guichet unique d’accueil pour les administrés.

Jean-Paul Fournier sur un petit nuage...

Le maire d’Alès reçoit, lui, plus d’1 M€ et équipera ses écoles en tableaux numériques, en parallèle de la rénovation de plusieurs maternelles. Quant au maire de Nîmes, Jean-Paul Fournier, il est sur un petit nuage. Après la réponse positive de l’Anru (Agence nationale pour la rénovation urbaine), la semaine dernière, sa ville touche 1,7 M€. De quoi dédoubler des classes de CP et CE1, rénover les terrains de basket du stade Marcel-Rouvière, ou encore aménager le square Montaigne au Mas de Mingue. 

Absent lors de la conférence - en raison d’un déplacement à Paris - le maire de Bagnols/Cèze bénéficie, pour la première fois, d'une enveloppe de 960 000€ qui lui servira, entre autres, à réaménager les abords de l’école Jules-Ferry et ceux de son stade municipal. L'année ne se termine visiblement pas trop mal pour nos élus. 

Coralie Mollaret

coralie.mollaret@objectifgard.com

Etiquette

Coralie Mollaret

Journaliste Reporter d'Images pendant un an à Marseille, j'ai traversé le Rhône voilà quelques années pour vous informer en temps réel sur l'actualité Gardoise…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer

Adblock détecté

S'il vous plaît envisager de nous soutenir en désactivant votre bloqueur de publicité