Politique

L’IMAGE À Paris, les sénateurs reçoivent les maires gardois au Palais

Jeudi 21 novembre dernier à Paris. Au centre, avec le micro, Gérard Larcher, président du Sénat (Photo : droits réservés)

Sacrifiant à un incontournable rendez-vous annuel, les trois sénateurs du Gard ont reçu, jeudi dernier, les édiles de leur département à Paris au Palais du Luxembourg.

Ils s’appellent Simon Sutour (Parti socialiste), Pascale Bories et Vivette Lopez (Les Républicains). Les trois sénateurs du Gard ont accueilli la semaine dernière les maires de leur département à Paris. Sous les dorures du Palais du Luxembourg, ces derniers ont reçu la visite de Gérard Larcher, le président "Les Républicains" du Sénat.

Avec l’Assemblée nationale, le Sénat représente le parlement français, chargé d’édicter les lois. Si les députés sont élus par les citoyens, les sénateurs, eux, sont désignés par les "grands électeurs" (maires, conseillers départementaux…). Lors de la rencontre, les maires gardois ont évoqué les principales difficultés auxquelles leurs communes sont confrontées : baisse des dotations de l'État depuis cinq ans, réforme de la taxe d’habitation, renforcement des intercommunalités.

À cette occasion, les élus ont également pu échanger sur le projet de loi "Engagement et proximité", « inspiré des propositions du Sénat mais malmené par l’Assemblée nationale », commentent les sénatrices "Les Républicains". En cause : le transfert de la gestion de l’eau et assainissement aux intercommunalités, obligatoire au 1er janvier 2020, et en 2026 pour les communautés de communes. Les EPCI auront ensuite la possibilité de déléguer « tout ou partie » de ces compétences au niveau communal.

CM

coralie.mollaret@objectifgard.com 

Etiquette

Coralie Mollaret

Journaliste Reporter d'Images pendant un an à Marseille, j'ai traversé le Rhône voilà quelques années pour vous informer en temps réel sur l'actualité Gardoise…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer

Adblock détecté

S'il vous plaît envisager de nous soutenir en désactivant votre bloqueur de publicité