Politique

MUNICIPALES La Gauche « dans toute sa diversité » présente sa liste à Villeneuve-lez-Avignon

La liste "Villeneuve sociale écologique et solidaire" rassemble une large partie de la Gauche en vue des municipales (Photo : Thierry Allard / Objectif Gard)

C’est fait ! Ça n’a pas toujours été un long fleuve tranquille, mais le Parti socialiste, Europe écologie-Les Verts, le Parti communiste français, Génération.s, la France insoumise, Génération écologie et Nouvelle donne partiront ensemble pour les municipales à Villeneuve.

« Il y aura donc bien une liste de la Gauche dans toute sa diversité, la seule, la vraie », lancera en ouverture d’une conférence de presse mercredi soir la directrice de campagne de ladite liste, baptisée « Villeneuve sociale, écologique et solidaire », Brigitte Philibert. Une petite pique au passage à la liste emmenée par l’ex-PS désormais passé chez La République en marche, Florent Lemont, et la conseillère régionale du Parti radical de gauche, Monique Novaretti. Cette liste est donc née après de longues négociations et « énormément d’écoute », souligne Quentin Carissimo-Bertola, 31 ans, secrétaire général de la Chartreuse, qui n’est pas encarté.

Ce même candidat balaye d’emblée une question, celle de la tête de liste. « Nous ne croyons pas en l’homme ou la femme providentiel. Villeneuve n’a pas besoin de messie ou de "chef suprême" », affirme-t-il. « L’important ce n’est pas l’ordre sur la liste, mais le pacte politique sur lequel on s’engage. Ce qui compte c’est le projet », martèle-t-il. Pour autant, il faudra une tête de liste, c’est légal. « On sait qui ce sera, on en a parlé, c’est réglé et ce n’est pas le sujet », évacue-t-il, préférant mettre en avant l’équipe qui constitue la liste.

En attendant, la liste a donc quatre têtes. Parmi elles, Anne Daniel Gonzalez, 45 ans, professeure des écoles à Villeneuve depuis 19 ans, engagée dans le monde associatif et militante à EELV. Car l’environnement et l’écologie seront au coeur du programme ce cette liste de la Gauche plurielle, avec notamment « la mise en place d’un processus systématique d’étude d’impact climatique en environnemental des projets », annoncera-t-elle.

Un tiers des candidats encarté

Des études qui seront systématiquement rendues publiques avant toute prise de décision. On y retrouve également la mise sur pied « d’un conseil d’urgence citoyen intégrant des Villeneuvois chargés du suivi de ce plan », poursuivra la candidate d’une liste qui veut aussi favoriser les circuits-courts, des transports propres et en accès libre ou encore l’arrêt de l’artificialisation des sols.

Une autre tête, connue celle là, figure sur la liste : celle de Morgan Buisson. Celui qui avait déjà été candidat aux européennes au printemps dernier sous la bannière Génération.s se chargera de parler de l’aspect social du programme. « Nous ferons la part belle à l’intelligence collective, à la démocratie participative et à la lutte contre tout type de violence », affirmera-t-il, notamment envers les femmes.

Enfin, la quatrième tête présentée mercredi soir est Inès Baer Vicente, mère de trois enfants, professeure de philosophie au lycée Jean-Vilar, militante au Parti de gauche et à la France insoumise. Elle a notamment participé à l’élaboration du programme du candidat Mélenchon en 2017, l’Avenir en commun. Elle « (s)’ inscrit dans une volonté de réfléchir aux moyens de mettre les citoyens au coeur de la vie politique démocratique » tout au long du mandat, en créant notamment « des ateliers participatifs sur le thème des biens communs. »

D’autres sujets ont aussi été abordés, comme l’économie et le tourisme, dans une ville « coincée entre deux tours Eiffel, que sont le Palais des Papes et le Pont du Gard », estimera Quentin Carissimo-Bertola. La liste a dans l’idée de « mettre en place une politique volontariste » pour utiliser au mieux le potentiel touristique de Villeneuve. Voilà pour les prémices du dévoilement de cette liste, dont « un tiers des membres sont encartés », dixit Morgan Buisson, et qui a choisi pour slogan « Villeneuve, tout commence. »

Thierry ALLARD

thierry.allard@objectifgard.com

Etiquette

Thierry Allard

32 ans, féru de politique, de sport et de musique. Jadis entendu en radio, je couvre depuis juin 2014 le Gard rhodanien pour Objectif Gard.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer

Adblock détecté

S'il vous plaît envisager de nous soutenir en désactivant votre bloqueur de publicité