ActualitésPolitique

MUNICIPALES À Nîmes, d’anciens socialistes rejoignent la liste de Vincent Bouget

De gauche à droite : Clément Bonet, Corine Giacometti, Patrice Prat et Isabelle Combe (Photo : Coralie Mollaret)

En désaccord avec le ralliement du candidat du Parti socialiste, Jérôme Puech, au candidat écologiste, Daniel Richard, plusieurs anciens socialistes veulent donner un nouveau souffle à la liste portée par le communiste Vincent Bouget. 

Du nouveau avec de l’ancien ? Pour être un poil taquin, c’est ce que laisserait penser le ralliement d’anciens élus ou membres du PS au candidat Vincent Bouget, tête de liste « Nîmes, citoyenne à gauche. » Ce matin depuis le Cheval blanc, deux socialistes démissionnaires ont expliqué leur démarche. Il y a d'abord Isabelle Combe, ex-comptable du PS : « Rallier la liste de Bouget, c’est rallier un programme dont nous connaissons déjà les grandes lignes. C’est aussi rallier une liste diverse mais entièrement et totalement à Gauche. »

Une allusion à la tête de liste Daniel Richard, soutenu par les écologistes, la France insoumise et le PS, qui à titre personnel ne se réclame « ni de Droite, ni de Gauche. » Mais il y a autre chose qui chagrine nos militantes. « Moi, je ne conçois pas que l’on se présente à une élection et que l’on dise : si je ne gagne pas, je démissionne de l’opposition ! », pointe Corinne Giacometti, ancienne vice-présidente de la feu Région Languedoc-Roussillon qui, par le passé, avait déjà été exclue pour avoir soutenu Georges Frêche aux Régionales. 

Insuffler une dynamique

Ces militants sont épaulés par Patrice Prat. L'ancien député socialiste a quitté le PS, il y a plus longtemps, désabusé par la politique de François Hollande. Par leur alliance à Vincent Bouget - absent de cette conférence de presse - les candidats veulent montrer « l’ouverture du parti communiste », espérant insuffler une nouvelle dynamique à la liste, sans préciser toutefois leur place sur la liste. 

Si Patrice Prat vient récemment de se réinstaller à Nîmes et que Corine Giacometti n’est aujourd’hui plus élue, ces personnes mettent en avant leur expérience et leur savoir-faire. Et puis, question nouveauté, ils ont pris sous leur aile Clément Bonet, un jeune designer, non-encarté. À savoir si cette nouvelle arrivée dans la liste qui, selon notre sondage Opinionway est accréditée de 7% au premier tour, aura l’effet escompté. 

CM

coralie.mollaret@objectifgard.com 

Etiquette

Coralie Mollaret

Journaliste Reporter d'Images pendant un an à Marseille, j'ai traversé le Rhône voilà quelques années pour vous informer en temps réel sur l'actualité Gardoise…

1 commentaire sur “MUNICIPALES À Nîmes, d’anciens socialistes rejoignent la liste de Vincent Bouget”

  1. Je ne conteste pas l’utilité de réunir des forces de gauche. Pour autant, faut il s’allier avec des gens qui ont tenté de nuire à d’anciens élus communistes ??? René Mathieu doit se retourner dans sa tombe. Le minimum c’est de s’allier avec des gens intègres. Et j’ignorais que Me Prat ‘revient’ à Nîmes. Il me semble qu’il vient de Laudun, et avant de Sauve. Pauvre pioupiou déçu de Hollande??? À t il seulement assisté à une seule manif contre la réforme de la retraite ??? Près de Laudun, à Bagnols sur cède, il a brillé par son absence. Interpellés à Nîmes à la manif du 29, deux élus PCF ont rétorqué que je préfère qu’on reste entre nous (supposant une forme de sectarisme), je réponds que s’unir à des traitres n’a jamais honoré personne.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer

Adblock détecté

S'il vous plaît envisager de nous soutenir en désactivant votre bloqueur de publicité