Politique

MUNICIPALES À Rochefort-du-Gard, Rémy Bachevalier s’inscrit dans la continuité

Rémy Bachevalier, tête de la liste "Construisons l'avenir" à Rochefort (Photo : Thierry Allard / Objectif Gard)

Adjoint aux sports et aux associations depuis douze ans successivement de Patrick Vacaris puis de Dominique Ribéri, Rémy Bachevalier veut désormais reprendre le flambeau à Rochefort-du-Gard, 7 700 habitants.

À 63 ans, ce retraité de la Mutuelle sociale agricole de Vaucluse, encarté chez Les Républicains, part pour la première fois en tête de la liste « Construisons l’avenir », issue de la majorité actuelle, qualifiée de « divers droite » : « je me présente sous la bannière Rochefort-du-Gard », glisse-t-il.

Le mot « continuité », il l’assume, Rémy Bachevalier. « Dominique (Ribéri, ndlr) a fait les fondations, et je vais être le bâtisseur des projets en cours », avance-t-il. Parmi les projets, Rémy Bachevalier cite le Galoubet comme « projet déclencheur » : il s’agit d’un écoquartier intergénérationnel, « 150 personnes qui vont apporter du dynamisme au centre ancien. » Mais ce n’est pas le projet phare pour autant.

« Le projet phare c’est la rénovation de la chapelle Saint-Joseph et la création d’une bibliothèque nouvelle génération, où on pourra également boire un café, où il y aura aussi une salle de projection et les archives, au sein d’un pôle culturel, c’est un ensemble », avance le candidat. Un projet de 1,4 million d’euros hors taxes, « entièrement autofinancé », précise Rémy Bachevalier, qui estime qu’il faudra deux ans pour voir le projet terminé. Un projet « à dimension humaine, sociale, pédagogique et conviviale », ajoute-t-il.

Un projet qui « marquera le départ du changement du centre ancien, avec ensuite l’embellissement des façades, l’enfouissement des réseaux et la végétalisation des espaces, le but est de faire un village de caractère », poursuit le candidat. L’idée à terme est de parvenir à « attirer des artisans d’art et un restaurant », avance Rémy Bachevalier, qui pense à « préempter les locaux qui se libèrent » pour y parvenir.

Toujours au rayon projets, Rémy Bachevalier annonce « un pôle sportif route de Tavel », avec terrains de boules, balançoires ou encore un pumptrack, qui seront accessibles via un cheminement doux. Le skatepark migrera pour sa part du côté de la salle Galia, où le candidat avance « la création de nouveaux vestiaires et du logement du gardien. »

Rémy Bachevalier parle aussi de la « requalification » de la RD111, ou encore de l’enclenchement du dossier de la salle des fêtes, Rochefort n’en ayant pas à l’heure actuelle. Pour faire tout ça, Rémy Bachevalier l’annonce : il ne baissera pas les impôts. « Si on baisse les impôts, on ne pourra rien faire, nous préférons avoir des infrastructures qui apportent un plus », affirme le candidat, qui dit s’inscrire « dans l’ouverture, la proximité et le respect. »

Et s’il est élu, Rémy Bachevalier affirme qu’il se consacrera uniquement à son mandat de maire. Le Grand Avignon ? « Je laisserais ça à une personne désignée, je ne peux pas tout faire. », estime-t-il.

Thierry ALLARD

thierry.allard@objectifgard.com

La liste « Construisons l’avenir » sera présentée le 3 mars à 18h45 au Castelas.

Etiquette

Thierry Allard

32 ans, féru de politique, de sport et de musique. Jadis entendu en radio, je couvre depuis juin 2014 le Gard rhodanien pour Objectif Gard.

5 réactions sur “MUNICIPALES À Rochefort-du-Gard, Rémy Bachevalier s’inscrit dans la continuité”

    1. C’est ce que j’ai cru comprendre au dernier conseil municipal…. d’après les propos de Mr Savary,. Il serait effectivement soutenu par larem…

    1. Quelques chiffres concernant votre poulain Julien Paudoie que vous soutenez, en dressant un portrait éhonté de l’adjoint au sport et aux associations :
      Sur 800 délibérations, 0 rejets de la préfecture du Gard. Gage de la compétence de la majorité sortante lors de la mandature 2014-2020.
      Lorsqu’ils étaient présents, Julien Paudoie et ses amis frondeurs ONT VOTE POUR 99.37% des 800 délibérations du Conseil Municipal aujourd’hui décrié. Dommage…
      Le contrat territorial page 82 a été approuvé par Julien Paudoie et ses amis. Triste vacuité électorale. Les convictions politiques doivent l’emporter plutôt que la soif de pouvoir, à tout prix, quitte à désinformer sur, jadis, ses propres positions. La bibliothèque aujourd’hui rejetée a été approuvée par lui…

      MAIS SURTOUT :
      Julien Paudoie a été absent à 13 conseils municipaux sur 35 pendant la précédente mandature soit un taux d’absentéisme de 37%, plus d’1/3 d’ABSENTEISME !
      Pour quelqu’un qui veut prendre le pouvoir et qui veut des adjoints présents (Cf; son programme) comme il le dit, il faudra faire preuve de davantage d’assiduité et s’appliquer à lui-même ses propres promesses! A moins de vouloir gérer la ville avec un smartphone, en direct de Marseille.

      Rémy Bachevalier propose un programme ambitieux et autofinancé répondant aux attentes des administrés, avec la construction d’une bibliothèque nouvelle génération, la rénovation et l’attractivité du centre ancien, développer le commerce et le tourisme, un éco-quartier intergénérationnel et des structures pour les familles avec un parc des sports et de loisirs. La maîtrise de la fiscalité, la sécurité et la requalification de la RD111 sont également à l’honneur dans son programme. Pas de démagogie et que du sérieux, avec un budget dédié.
      Il est vrai qu’il est plus facile de faire des promesses électoralistes non financées.
      Enfin, il a le mérite d’être clair sur ses intentions. Contrairement à d’autres. Il ne se présentera pas au Grand Avignon, et n’a pas l’intention de devenir conseiller régional, député ou sénateur…suivez mon regard. Il se consacrera uniquement à sa ville.
      Rochefort n’est pas un tremplin électoral.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer

Adblock détecté

S'il vous plaît envisager de nous soutenir en désactivant votre bloqueur de publicité