Politique

MUNICIPALES « Sauveterre Avenir » veut proposer « une démocratie participative et collégiale »

La liste Sauveterre Avenir (DR)

Sauveterre, un peu moins de 2 100 habitants entre Roquemaure et Villeneuve-lès-Avignon, compte trois listes sur la ligne de départ des municipales. Parmi elles, « Sauveterre Avenir » mise sur la démocratie participative.

Sindy Peuziat n’est pas tête de la liste (il s’agit de Nathalie Jasse), mais c’est elle qui répond aux journalistes. « Nous sommes sur un principe de démocratie participative et collégiale, à chacun ses missions », explique-t-elle. Une liste qui revendique de ne pas être « du tout dans un système d’opposition », mais qui se retrouve sur un constat : « le XXIe siècle est celui des enjeux environnementaux et sociaux et nous trouvons que les Sauveterrois ne sont pas assez impliqués dans les décisions du village », affirme Sindy Peuziat.

Tout en se gardant de critiquer le maire sortant Jacques Demanse, élu depuis 1995, la colistière trouve que ce dernier est maire « depuis trop longtemps » et affirme qu’il est temps de passer à autre chose. Et tant pis s’il faut « bousculer les habitudes », en s’inspirant notamment de l’exemple de la commune drômoise de Saillans, qui a mis sur pied un système de démocratie participative. « Saillans nous inspire énormément, mais il y a plus de 300 communes en France qui tentent de proposer ce genre de système », ajoute-t-elle.

Le tout éloigné des partis politiques, et sans se dispenser de travailler sur un programme : « Nous proposons un cap sur les six ans à venir. Tous les samedis nous faisons une permanence sur le marché, et le dimanche des visites de quartiers. Et nous faisons aussi du porte-à-porte », avance Sindy Peuziat. Côté propositions, la liste compte faire « une maison médicale. Nous avons fait une étude de marché et rencontré des médecins », et aussi refaire la place du village (« ça fait 20 ans que le maire dit qu’il va faire des travaux, il est grand temps de les faire »). Ou encore mettre sur pied « un éco-lieu, avec des jardins partagés et une mini-recyclerie/ressourcerie. »

Autant de projets qui seront, si la liste passe en mars prochain, construits avec la population, « par le vote, des réunions et des commissions, des réunions de quartier. » Et ce même si « les gens n’ont pas l’habitude qu’on aille les consulter, qu’on leur demande leur avis », ajoute Sindy Peuziat. Ils auront d’ailleurs la dernière main sur le programme : « Le 1er mars nous faisons la dernière réunion de quartier, et l’après-midi nous nous réunissons pour finaliser le programme », précise-t-elle. Lequel programme sera ensuite présenté le 6 mars à 19 heures à la salle des fêtes de Sauveterre.

Thierry ALLARD

thierry.allard@objectifgard.com

Etiquette

Thierry Allard

32 ans, féru de politique, de sport et de musique. Jadis entendu en radio, je couvre depuis juin 2014 le Gard rhodanien pour Objectif Gard.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer

Adblock détecté

S'il vous plaît envisager de nous soutenir en désactivant votre bloqueur de publicité