Politique

NÎMES Gestion de crise : l’opposant RN Yoann Gillet tacle la Ville et l’Agglo

Yoann Gillet (Photo : Thierry Allard)

Dans cette crise sanitaire, l’union politique est terminée pour le président des élus RN (Rassemblement national) de Nîmes et de l’Agglo. 

Cette gestion de crise met les élus locaux à rude épreuve. Des maires, adjoints, élus communautaires ou conseillers départementaux qui doivent mettre en musique les mesures décidées par le chef de l’État et le Gouvernement. À Nîmes et plus largement dans l’Agglomération, les mesures décidées par les exécutifs ne plaisent pas à tout le monde, notamment à Yoann Gillet, président des élus d’extrême-droite. 

Pour lui, les mesures prises par la municipalité nîmoise ne vont pas assez loin : « on peut compter sur les doigts d’une main l'exonération de loyer de quelques commerçants locataires de la mairie. Idem pour l’exonération bien logique des redevances des terrasses et la fourniture de gel hydroalcoolique aux commerçants… Autres mesures annoncées : une remise de 50% sur la TLPE (taxe locale sur les enseignes et publicités extérieures). Une taxe majoritairement non payée par les petits commerces et commerces de proximité, et des heures de stationnement gratuites en centre-ville. » 

Les propositions de Yoann Gillet

Et à Yoann Gillet d'attaquer : « le maire de Nîmes démontre une fois de plus qu'il ne connaît pas la réalité de la vie de nos commerçants. Que dire d'Yvan LACHAUD, qui brille par son absence dans cette crise sans précédent ? » Le frontiste demande donc aux exécutifs d’aller plus loin en versant « une aide pour les commerces de proximité équivalente à 2 mois de loyer ou encore d’exonérer les entreprises de la CFE payée à Nîmes Métropole, au titre de l'année en cours. »

Coralie Mollaret

Journaliste Reporter d'Images pendant un an à Marseille, j'ai traversé le Rhône voilà quelques années pour vous informer en temps réel sur l'actualité Gardoise…

Articles similaires

2 commentaires

  1. Nîmes Métropole a pour compétence majeure le développement économique. Il est vrai qu’en l’occurrence son président Yvan Lachaud s’est montré plus que discret jusqu’à présent alors que des mesures pour aider au maintien, au soutien de notre économie s’avèrent vitales pour beaucoup d’entrepreneurs. Il est encore temps d’agir pour sauver l’activité future, des emplois et la nécessaire relance pour notre territoire qui souffre d’un taux de chômage bien au dessus de la moyenne nationale.

  2. Il faut virer toute cette politique actuelle qui ne pense qu’à la feria, aux gueuleton…. Et à s’avantager les uns les autres depuis déjà bien trop longtemps…. Il est temps d’un bon coup de nettoyage..

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page

Adblock détecté

S'il vous plaît envisager de nous soutenir en désactivant votre bloqueur de publicité