Economie

GARD RHODANIEN Avec les Solistes, les entrepreneurs solos se mettent au pluriel

Évelyne Harel, de l'association les Solistes entrepreneurs (DR)

Le Gard rhodanien, terre de « clusters » économiques, comprendre les associations et groupements d’entreprises.

Port l’Ardoise, Grisbi, Cyclium, Technoparc, le Collectif… Autant d’associations et de groupements qui structurent l’activité économique du territoire, mais avec un angle mort : les travailleurs solos. Les artisans, auto-entrepreneurs, micro-entreprises, TPE unipersonnelles se retrouvaient, bien que nombreux, « sans possibilité d’adhérer » à ces structures, explique Évelyne Harel.

Cette ancienne responsable d’équipe à Pôle Emploi, retraitée depuis l’automne 2018, a choisi depuis de lancer son activité de coaching en solo, et face au constat de l’isolement de ses nouveaux homologues, elle a décidé d’agir. Avec Michel Valentin, chef de projet dans le nucléaire habitué des différents clusters du territoire, elle lance le projet d’une association de solistes. Une idée qui rencontre une adhésion générale, notamment des partenaires comme l’Office des entreprises de l’Agglo du Gard rhodanien, la Chambre de commerce et d'industrie (CCI) ou Pôle Emploi.

Après avoir donc tâté le terrain à l’automne dernier, la future association fait une première réunion en décembre. Une réunion fondatrice, avec les différents partenaires et d’autres clusters, mais aussi une quinzaine de solo-entrepreneurs venus via le bouche-à-oreille. Un succès. « À partir de là, nous nous sommes mis à travailler plus concrètement », explique Évelyne Harel.

L’association, baptisée Les Solistes entrepreneurs, est sur des rails et fait son assemblée générale constitutive fin février. Seulement voilà, le covid-19 passe par là et le confinement qui va avec. « Nous n’avons pas pu agrandir le cercle, mais nous avons eu une activité soutenue via Zoom (en visio, ndlr) pour continuer à construire les outils de l’association », explique-t-elle.

L’association existe officiellement depuis fin avril, mais a d’ores et déjà commencé à travailler. Des groupes de travail ont été constitués pour travailler en gardant à l’esprit « trois valeurs : la bienveillance, l’engagement et le développement », résume Évelyne Harel. C’est dans ce cadre que l’association propose durant le confinement à ses membres des conférences en visio avec une intervenante de la CCI pour présenter les aides ouvertes aux solo-entrepreneurs et a lancé un groupe privé sur Facebook dans lequel les informations circulent. « La collaboration se passe bien », affirme la fondatrice.

L’idée est de « créer une communauté, un collectif engagé qui intègre, avec du travail et de la convivialité », poursuit-elle. L’association compte, quand ce sera possible, organiser une réunion une fois par mois à l’heure du déjeuner et soit organiser des événements, soit participer à des événements organisés par des tiers.

Pour l’heure, l’association des Solistes entrepreneurs compte une quinzaine de membres. On y retrouve des coaches, des consultants et conseillers, un naturopathe, une sophrologue, une graphiste, un webmaster ou encore des artisans. Aucune restriction n’est de mise ni sur les statuts, ni sur les métiers. « Il suffit d’être un entrepreneur solo et d’avoir besoin de lien et de réseau », résume Évelyne Harel.

Un besoin d’autant plus fort en cette période de crise qui frappe durement les entrepreneurs solos. « Il y a des gens en grandes difficultés morale et financière », affirme-t-elle. Il faut dire que chez les entrepreneurs solos, « beaucoup ne rentrent pas forcément dans les clous des primes ou du fonds de solidarité car ces aides sont basées sur le chiffre d’affaires de l’année précédente, et il n’y a pas de chômage partiel », pose Évelyne Harel. Autant dire que dans un tel contexte, on est toujours plus fort à plusieurs.

Thierry ALLARD

thierry.allard@objectifgard.com

Pour joindre l’association : lessolistesentrepreneurs@gmail.com.

Etiquette

Thierry Allard

32 ans, féru de politique, de sport et de musique. Jadis entendu en radio, je couvre depuis juin 2014 le Gard rhodanien pour Objectif Gard.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer

Adblock détecté

S'il vous plaît envisager de nous soutenir en désactivant votre bloqueur de publicité