A la uneActualitésEconomiePolitique

GRAND AVIGNON Un plan de soutien à l’économie locale post-covid 19 de 900 000 €

Patrick Vacaris a présidé son dernier conseil ce mardi 9 juin. (Marie Meunier / Objectif Gard)

Ce mardi soir, s'est tenu le conseil d'Agglo du Grand Avignon. Le dernier présidé par Patrick Vacaris qui a lâché tous ses mandats. À l'ordre du jour : 10 délibérations mais c'est la 4e qui a occupé une grande partie de la séance. Celle portant sur le plan de soutien à l'économie locale en lien avec la crise du covid-19. 

La particularité de ce conseil de transition, c'est qu'une partie des conseillers siégeaient in situ et que l'autre participait en visioconférence. Un système de vote informatique depuis les smartphones était prévu. Moderne me direz-vous ? Sauf que le procédé a vite été abandonné à cause du mauvais débit internet... Retour dès le deuxième point au bon vieux vote à main levée et ceux qui sont à distance se sont exprimés via le chat.

C'est Cécile Helle, maire d'Avignon, en visioconférence, qui a présenté le plan tourisme, approuvé à l'unanimité dans la salle. Il se décline en deux principaux axes : un tourné vers les acteurs économiques et ce, depuis le début de la crise, et un autre destiné à soutenir et accompagner l'économie locale. "C'est un plan qui se veut complémentaire avec ce qui a pu être mis en place par l'État et les Régions. [...] On est sur un plan qui représente 900 000 € d'engagement de dépenses de la part de notre collectivité, introduit Cécile Helle. Ce qu'il faut voir aussi c'est qu'on est plutôt sur un plan de mesures d'urgence à court et moyen termes. Ce qui n'empêchera pas ensuite le Grand Avignon de s'inscrire dans une réflexion sur un temps plus long à horizon 2021."

14 684 entreprises ont recouru au chômage partiel dans le Gard

Ce qu'il est important de noter, c'est qu'au 18 mai, 14 684 entreprises dans le Gard avaient eu recours au chômage partiel (soit 41 933 salariés concernés) contre 13 000 dans le Vaucluse. 19 154 entreprises gardoises et 13 486 vauclusiennes ont aussi bénéficié du fonds de solidarité de l'État. Les principales inquiétudes étant liées aux difficultés découlant de la trésorerie, la diminution du chiffre d'affaires et la difficulté à payer les charges fixes, sociales et fiscales.

Avec ces chiffres en exergue, le Grand Avignon a décidé de contribuer aux fonds régionaux mis en place par les Régions Sud et Occitanie. Pour la partie vauclusienne de la collectivité, il est prévu d'abonder à hauteur de 2 €/habitant le fonds covid résistance de la Région Sud. Pour le côté gardois de l'Agglo (comptant 7 communes), le Grand Avignon mettra 3€/habitant pour le fonds L'OCCAL développé par la Région Occitanie, soit pour un montant total de 127 000 €. Ce fonds comporte deux types de mesures : aide à la trésorerie via des avances remboursables et financements d'investissements pour la mise en oeuvre du protocole sanitaire (masques, gants, plexiglas...).

Des subventions conservées en dépit des annulations

Au-delà des mesures mises en place par les régions, le Grand Avignon a établi un plan plus local pour favoriser la reprise d'activité. Par exemple, la plateforme en ligne Factorys pour "proposer une gestion intelligente et optimisée des ressources des entreprises qu'il s'agisse de locaux, de matériels, de ressources humaines... En cas de sous-activité, ces ressources sont proposées et peuvent être utilisées par une autre entreprise", explique Cécile Helle. Cette plateforme sera mise en place d'ici la rentrée.

L'Agglo du Grand Avignon s'engage également à maintenir les subventions attribuées même en cas d'annulation d'événements. "Même si un acteur ne peut pas mener à bien son projet, on décide de ne pas lui retirer sa subvention en soutien et en solidarité et pour qu'il prépare déjà l'année 2021", précise Cécile Helle. Tout un volet concerne aussi le tourisme et l'attractivité du territoire : opération promotionnelle, nouveaux dispositifs d'accueil innovants, campagne de promotion pour la saison 2021 à 70 000 €. Ce plan sera réévalué régulièrement selon les évolutions de l'écosystème économique local. Des adaptations, des plans d'investissements complémentaires seront définis par le prochain conseil exécutif, installé courant juillet.

Juste avant, des modifications ont dû être apportées au budget voté en décembre 2019 pour prendre en compte les dépenses liées au covid-19. Entre autres, 308 000 € supplémentaires ont été empruntés dans le cadre du fonds covid de la Région Sud.

Marie Meunier

Etiquette

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer

Adblock détecté

S'il vous plaît envisager de nous soutenir en désactivant votre bloqueur de publicité