Politique

NÎMES MÉTROPOLE Présidence : le maire de Générac se range derrière Franck Proust

Franck Proust, premier adjoint à la ville de Nîmes et candidat à la présidence de Nîmes métropole (Photo : Romain Cura)

Conseiller régional Les Républicains et maire de Générac, Frédéric Touzellier a officialisé son soutien au candidat nîmois, Franck Proust, pour la présidence de l’Agglo. 

Ce n’est pas une surprise mais pour Franck Proust, c’est toujours mieux quand c’est dit. Premier adjoint de la ville de Nîmes, l’ex-député européen est en lice pour la présidence de Nîmes métropole. Face à lui, un autre candidat Les Républicains : le maire de Saint-Gilles, Eddy Valadier, réélu dès le premier tour des Municipales. Si le maire de Nîmes, Jean-Paul Fournier, a officiellement adoubé Franck Proust pour le poste, ce dernier ne l’aide pas vraiment en ce moment, acculant les maires de l’Agglo. Des maires et surtout futurs électeurs qui se prononceront, après le second tour des Municipales, sur leur nouvel exécutif communautaire. 

Les raisons de ce choix

Aujourd’hui, le Nîmois peut s’enorgueillir d’un soutien motivé. « Toutes les candidatures seront légitimes mais force est de constater que, pour réussir à bâtir une belle agglomération, il faut un président en total accord avec le maire de la ville centre, introduit le maire de Générac, Frédéric Touzellier, sur sa page Facebook. Dans l’intérêt de nos communes, nous devons éviter des combats qui freinent le développement de notre territoire. »

Le républicain n’entend donc pas revivre une deuxième guerre Fournier-Lachaud. Outre cet aspect stratégique, Frédéric Touzellier vante l’expérience et les réseaux nationaux de Franck Proust, ex-député européen : « Il a une grande connaissance des dossiers nationaux et européens. Il saura impulser une nouvelle dynamique nécessaire. » 

La prise de position du maire de Générac intervient à 10 jours du second tour des Municipales. Un second tour déterminant pour l’élection du président de l'Agglo. Si à Nîmes, la liste de Jean-Paul Fournier arrive largement en tête, sa commune obtiendra davantage d'élus communautaires pour soutenir le Nîmois. Le maire sortant table aujourd'hui sur l'élection d'une quarantaine de délégués. Franck Proust devra donc s'attirer les faveurs d'autres maires, s'il veut décrocher la dizaine de voix manquantes, l'effectif total de l'Agglo étant fixé à 105 élus. Avec son soutien déclaré, la mairie de Générac vient de lui apporter une voix supplémentaire. 

Coralie Mollaret 

coralie.mollaret@objectifgard.com 

Etiquette

Coralie Mollaret

Journaliste Reporter d'Images pendant un an à Marseille, j'ai traversé le Rhône voilà quelques années pour vous informer en temps réel sur l'actualité Gardoise…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer

Adblock détecté

S'il vous plaît envisager de nous soutenir en désactivant votre bloqueur de publicité