Politique

BAGNOLS/CÈZE Municipales : « Convergences citoyennes » ne donne pas de consigne de vote

Christian Roux, ancien candidat aux municipales de Bagnols (Photo d'archives : Marie Meunier / Objectif Gard)
Christian Roux (Marie Meunier / Objectif Gard)

Dans un communiqué, la liste « Convergences citoyennes », qui a rassemblé 11,7 % des voix au premier tour, donne son positionnement en vue du second tour, auquel elle a choisi de ne pas se présenter.

La tête de la liste soutenue entre autres par le Parti socialiste et Europe-Écologie les Verts, Christian Roux, signe le texte dans lequel il rappelle que sa liste a discuté dans l’entre-deux tours avec « Alliance citoyenne », l’autre liste de gauche à cette élection, conduite par Thierry Vincent, et arrivée d’un cheveu devant « Convergences citoyennes ».

« En responsabilité, nous avons décidé de rencontrer Thierry Vincent et ses colistiers communistes pour rassembler, sur des valeurs de gauche, nos deux listes et proposer aux bagnolais cette alternative », rappelle ainsi Christian Roux. D’après lui, c’est à ce moment là que les choses se sont gâtées : « Au moment-même où nous proposions à Alliance citoyenne, à travers un protocole d’accord, de prendre la tête de liste, de bâtir de construire une liste panachée de colistiers ‘Convergences Citoyennes’ et ‘Alliance Citoyenne’ ; les insultes et fake news se répandaient de manière concertée et assumée sur les réseaux sociaux par Thierry Vincent et certains de ses colistiers. »

Christian Roux en déduit que « L‘envie de faire barrage aux droites encore en lice n’était donc pas partagée par Thierry Vincent et son alliance incongrue qui, de fait, ne voulait pas de ce rassemblement et voulait ‘partir seul’ ! »

Et Christian Roux d’estimer qu’il s’agit là de « pratiques populistes, dangereuses pour notre démocratie. » « Nous ne donnons pas de consigne de vote et laissons nos électeurs libres face à une élection du second tour porteuse de populismes et d’un libéralisme Macronien avéré », poursuit-il, avant d’affirmer que « nous avons décidé de construire, sans attendre, une autre voie qui proposera un vrai projet démocratique, social et écologique pour la ville ; projet soutenu par des Femmes et des Hommes responsables, humanistes et les forces de gauche qui nous ont soutenues. »

Thierry Allard

32 ans, féru de politique, de sport et de musique. Jadis entendu en radio, je couvre depuis juin 2014 le Gard rhodanien pour Objectif Gard.

Articles similaires

Un commentaire

  1. MDR ! Et voilà qu’il va nous parler du populisme maintenant. Il aura tout fait et il ne lui reste plus qu’à adhérer à France Insoumise…

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page

Adblock détecté

S'il vous plaît envisager de nous soutenir en désactivant votre bloqueur de publicité