Politique

MUNICIPALES Bagnols/Cèze et Vauvert : « Les Républicains » réaffirment le principe du barrage aux extrêmes

Jean-Louis Meizonnet, candidat du Rassemblement National à Vauvert (Photo Boris Boutet)

À deux jours du second tour des élections municipales, les "Républicains" du Gard ont souhaité réaffirmer certains principes à l'adresse de leurs adhérents, de leurs sympathisants et... des autres.

Dans un communiqué de presse, la fédération du Gard "Les Républicains" rappelle que "dans le cadre du second tour des élections municipales qui se tiendra ce dimanche 28 juin, la fédération "Les Républicains" du Gard réaffirme le principe intangible consistant à faire barrage aux extrêmes. Il en est notamment ainsi sur les communes de Bagnols-Sur-Cèze et Vauvert, communes sur lesquelles ce risque peut être constaté et nous appelons largement les électeurs à respecter ce principe."

Dans les communes de Vauvert et Bagnols-sur-Cèze, la victoire du Rassemblement national est possible. Particulièrement dans la commune de Petite Camargue où le candidat Jean-Louis Meizonnet est arrivé lors du premier tour en seconde place, à seulement 85 voix du maire sortant, le socialiste Jean Denat.

Etiquette

Abdel Samari

Créateur d'ObjectifGard, je suis avant tout passionné par les médias et mon département. Ce qui me motive chaque jour : informer le plus grand nombre sur l'actualité du Gard ! Pari tenu ?

2 réactions sur “MUNICIPALES Bagnols/Cèze et Vauvert : « Les Républicains » réaffirment le principe du barrage aux extrêmes”

  1. Très nombreux seront : « leurs adhérents, leurs sympathisants et… des autres » à ne pas suivre la consigne et voteront pour les candidats Rassemblement National qui tend la main à tous ceux qui veulent d’autres pratiques et le respect de leurs convictions.
    Une fois de plus les cadres « Républicains » se perdent dans la tambouille politicienne pour que rien ne change lorsqu’il est plus qu’urgent de remettre de l’ordre, de la justice, ici et là, partout.
    La porte du Rassemblement National est ouverte. Rejoignez le.

  2. La porte du bonheur est une porte très étroite et politiquement ce n’est surtout pas celle de l’extrême-droite qui dans l’histoire a toujours été hostile à l’humanisme et aux valeurs de la république qualifiée de « gueuse ».

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer

Adblock détecté

S'il vous plaît envisager de nous soutenir en désactivant votre bloqueur de publicité