A la uneActualitésSociété

GARD Lutte contre les feux de forêts : personnel et matériel présentés

L'après-midi a débuté par une cérémonie en hommage aux sapeurs-pompiers disparus en mission (Photo Corentin Corger)

Même si le ministre de l'intérieur Christophe Castaner n'est finalement pas venu cet après-midi dans le Gard à cause du remaniement ministériel, les séquences prévues à la base de sécurité civile de Garons et au camp de Garrigues ont quand même étaient maintenues. L'occasion de présenter le personnel et le matériel dans la lutte contre les feux de forêts.

Contrairement à 2019, la campagne de lancement contre les feux de forêts n'aura pas été officiellement marquée par la venue de Christophe Castaner, ministre de l'intérieur. Pour cause de remaniement, ce dernier a dû annuler au dernier moment sa venue dans le Gard et rester sagement à Paris. Malgré ce contretemps, les séquences prévues à la base de sécurité civile de Garons ont été allégées mais maintenues. L'après-midi a débuté par une cérémonie d’hommage aux pilotes personnels de la sécurité décédés en intervention, présidée par Pierre Dartout, préfet de la zone de défense et de sécurité sud, préfet de la région Paca et préfet des Bouches-du-Rhône.

Le préfet Didier Lauga a également participé à la cérémonie au côté de Pierre Dartout (Photo Corentin Corger)

Pour cette hommage, les familles des victimes étaient présentes, notamment Eva Chesneau, veuve de Franck Chesneau, décédé en mission le 2 août 2019 lors des terribles incendies de Générac. Élus et personnels de la base sont ensuite rentrés au frais dans l'amphithéâtre pour écouter l'allocution de Pierre Dartout qui a repris le discours que devait initialement prononcer Christophe Castaner sur les moyens de lutte contre les feux de forêts.

Le préfet de la région Paca a d'abord rappelé que 23 500 hectares ont brûlé en France en 2019. Avant d'évoquer pour limiter de tels dégâts "une prévention accrue" afin d'éviter qu'une "petite négligence puisse avoir de graves conséquences" et "des sanctions exemplaires" pour les criminels. La volonté est d'anticiper les départs avec un dispositif capable "d'attaquer tout feu dans les dix minutes de sa détection." Le ministère de l'intérieur a prévu de renforcer les moyens humains avec l'envoi de 700 personnels supplémentaires dans le sud. L'occasion de rappeler l'arrivée de quatre nouveaux Dash d'ici 2023 plus deux avions amphibie bombardier d'eau, pour l'année suivante, financés à 90% par l'Union Européenne.

En fin d’après-midi, au camp des garrigues a eu lieu la présentation statique des moyens et du personnel mobilisé contre les feux de forêts et les démonstrations dynamiques. Dans des conditions climatiques difficiles, puisque le vent soufflait très fort, une simulation de départ de feux et des manœuvres aéroterrestres combinées se sont déroulées.

Didier Lauga (au centre avec les lunettes de soleil) a assisté à la démonstration (photo Norman Jardin)

Ces séquences de lutte contre les feux de forêts ont eu lieu toujours en présence de Pierre Dartout, du préfet du Gard Didier Lauga et d’Alain Thirion, Directeur Général de la Sécurité Civile et de la Gestion de Crise (DGSCGC). À l’issue des démonstrations, les préfets ont salué les diverses sections de secours et ils se sont vus offrir un exemplaire de « Servir et persévérer », l’édition 2020 de la revue de l’Union départementale des sapeurs-pompiers du Gard.

Norman Jardin et Corentin Corger

Etiquette

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer

Adblock détecté

S'il vous plaît envisager de nous soutenir en désactivant votre bloqueur de publicité