PolitiqueSociété

NÎMES C’est parti pour les « Vacances apprenantes »

Un élève et son professeur (photo Norman Jardin)

Ce lundi matin, au centre social Simone-Veil de Valdegour, Didier Lauga, le préfet du Gard, et Sophie Béjean, la rectrice de la Région Occitanie, ont inauguré le dispositif « Vacances apprenantes » permettant  de donner pendant l'été des cours à des collégiens.

Ils sont quatre groupes de neuf élèves des quartier Pissevin et Valdegour à suivre le dispositif  « École ouverte » cet été. Pendant qu’une moitié suit des cours de mathématiques, l’autre travaille sur le français. Les adolescents préparent leur passage en seconde générale. Cela entre dans le cadre du programme « Vacances apprenantes » qui permet à chaque jeune de bénéficier d’une aide et d’un accompagnement, afin d’aborder la prochaine rentrée dans les meilleures conditions.

Présent lors du lancement ce matin au centre social Simone-Veil de Valdegour, Didier Lauga s’est félicité : « Le Gard est le département de la Région qui a présenté le plus de projets. » Mais il a aussi rappelé les récents événements qui ont eu lieu à Pissevin : « Il y a eu dernièrement des incidents, mais le vrai visage du quartier il est ici »

Les établissements Camus, Verne, Rostand et Condorcet sont concernés

Sophie Béjean a complimenté les éducateurs et les collégiens volontaires : « Ces semaines seront précieuses pour attaquer la rentrée sereinement. » La Chancelière des universités a également prêté d’autres vertus au dispositif : « Ces actions servent aussi à resserrer les liens avec les familles. » Sur la base du volontariat ce sont aussi des élèves des lycées Jules-Verne, Jean-Rostant et Condorcet, qui seront accueillis pour deux semaines en juillet et deux semaines en août. Dans le Gard, c'est plus de 1 000 personne qui sont concernées.

Didier Lauga et Sophie Béjean ont pu jugé in situ du fonctionnement de l’opération avec la visite d’une classe de mathématiques. « Vacances apprenantes » repose sur plusieurs dispositifs allant du l’école ouverte à des séjours en colonie de vacances. Dans le Gard, le dispositif bénéficiera d’une enveloppe de 240 000€, allouée en priorité aux territoires et publics les plus fragiles.

Etiquette

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer

Adblock détecté

S'il vous plaît envisager de nous soutenir en désactivant votre bloqueur de publicité