Politique

GRAND AVIGNON Joël Guin élu président de l’Agglo

Joël Guin a été élu ce jeudi soir président du Grand Avignon (Photo : Thierry Allard / Objectif Gard)

Le maire de Vedène Joël Guin a été élu ce jeudi soir président de l’Agglo du Grand Avignon.

Il faisait face à la maire d’Avignon Cécile Helle et à l’opposant avignonnais Jean-Pierre Cervantes, qui a finalement décidé de se présenter. En amont de l’élection, la conseillère Annie Rosenblatt, colistière de Jean-Pierre Cervantes demandera une interruption de séance « pour nous entretenir avec Cécile Helle. »

Une demande surprenante, refusée par le président de séance Daniel Bellegarde, au prétexte que « si vous vouliez vous entretenir, vous pouviez le faire avant. » Annie Rosenblatt affirmera que cela n’avait pas été le cas. Les trois candidats prendront ensuite la parole pour défendre leur candidature. Jean-Pierre Cervantes se lancera en premier, développant des propositions écologistes, avec notamment « un plan d’avenir avec 26 actions » dont « la création d’une société d’économie mixte » de production d’énergie renouvelable.

Joël Guin ira ensuite au micro pour défendre « l’esprit communautaire » de l’Agglo, avec « toutes les communes sur un pied d’égalité, quelle que soit leur taille. » Y compris avec les maires Rassemblement national du Pontet et de Morières, car « on ne construit pas une communauté en excluant certains de ses membres. » Joël Guin s’inscrit donc dans la continuité de Jean-Marc Roubaud, puis de Patrick Vacaris.

Quant à Cécile Helle, elle défendra une candidature « de véritable ambition politique et de projets » en définissant « cinq grands chantiers » : le redressement économique, le transport et la mobilité, avec une « maîtrise publique » du réseau de transport en commun, la rénovation urbaine, la transition écologique, avec des « coopératives citoyennes » pour l’énergie renouvelable et enfin la culture. La maire d’Avignon défendra également « dans une forme de collégialité dans les décisions », sans le RN toutefois : « cette gouvernance sera collégiale, mais nécessairement républicaine. »

Jean-Pierre Cervantes, Joël Guin et Cécile Helle ont défendu leur candidature (Photo : Thierry Allard / Objectif Gard)

Jusqu’au vote, le résultat restait très incertain, et nombreux voyaient le scrutin se jouer à deux ou trois voix près. Il n’en aura finalement rien été : Joël Guin a été élu avec 39 voix contre 29 pour Cécile Helle, et 3 pour Jean-Pierre Cervantes. Plusieurs enseignements : le premier est que le RN n’est pas un épouvantail pour l’assemblée des élus de l’Agglo. Le second est que Cécile Helle n’a pas réussi à rassembler toutes les voix de la Gauche : seulement quatre au-delà de ses 25 élus. Et même en ajoutant les trois voix de Cervantes, le bulletin blanc et le bulletin nul, le compte n’y est pas.

À peine élu, Joël Guin aura un mot de félicitation pour ses deux adversaires, avant de lancer que « il y a le temps de l’élection, des joutes électorales, et le temps du travail. Je compte bien travailler main dans la main. »

Place désormais à l’élection des vice-présidents. Cécile Helle n'a pas brigué le poste de vice-présidente, la maire d’Avignon proposant la candidature de son adjoint Joël Peyre, qui sera élu premier vice-président. Le maire du Pontet Joris Hebrard redevient deuxième vice-président, Xavier Belleville (Villeneuve) troisième vice-président, Guy Moureau (Entraigues) quatrième vice-président, et Jean-Louis Banino (Les Angles) cinquième vice-président. 

La surprise est venue de Morières : le maire (RN) Grégoire Souque a été battu par son opposante Annick Dubois (30 voix contre 32, 10 blancs et un nul) sous les applaudissements bruyants d'une partie de l'assemblée. Le RN tient désormais deux mairies sur le territoire, mais ne compte qu'une vice-présidence à l'Agglo. 

Pas de surprise sur les autres vice-présidences. Cela donne : septième vice-président Patrick Sandevoir (Rochefort-du-Gard), huitième vice-président Philippe Inderbitzin (Roquemaure), neuvième vice-président Claude Morel (Caumont), dixième vice-président Serge Malen (Saint-Saturnin), onzième vice-président Guy David (Pujaut), douzième vice-président Philippe Armengol (Velleron), treizième vice-président Yvan Bourelly (Saze), quatorzième vice-président Jacques Demanse (Sauveterre) et quinzième vice-président Daniel Bellegarde (Jonquerettes).

Thierry ALLARD

thierry.allard@objectifgard.com

Etiquette

Thierry Allard

32 ans, féru de politique, de sport et de musique. Jadis entendu en radio, je couvre depuis juin 2014 le Gard rhodanien pour Objectif Gard.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer

Adblock détecté

S'il vous plaît envisager de nous soutenir en désactivant votre bloqueur de publicité