Politique

PONT-SAINT-ESPRIT Municipales : Catherine Chantry dépose un recours

Catherine Chantry lors du lancement de sa campagne pour les municipales de Pont-Saint-Esprit, en janvier dernier (Photo d'archives : Thierry Allard / Objectif Gard)

Défaite de 200 voix au second tour des municipales face à la maire sortante, Claire Lapeyronie, la tête de la liste « Union citoyenne spiripontaine », Catherine Chantry, a déposé un recours vendredi dernier devant le tribunal administratif de Nîmes.

Il s’agit d’un recours en protestation des élections municipales « pour insincérité des débats et de la campagne électorale telle qu’elle a été menée », affirme Catherine Chantry. « Je me suis vraiment sentie flouée », poursuit-elle, estimant que « Claire Lapeyronie a utilisé sa casquette de maire à des fins électoralistes. »

Catherine Chantry affirme que son adversaire « a bien mélangé les genres » et affirme disposer « d’un faisceau d’indices » pour justifier sa démarche. « J’ai pris un avocat parisien spécialisé, il m’a dit qu’il y avait suffisamment d’éléments, il y a assez de jurisprudences », poursuit-elle, en affirmant que le dossier qui accompagne sa requête fait « 22 pages. »

Les 33 élus du conseil municipal ont reçu ce mercredi un courrier recommandé les informant de la démarche. Alors Catherine Chantry demande l’annulation des deux tours de scrutin. Reste au tribunal administratif à statuer.

Th.A

Etiquette

Thierry Allard

32 ans, féru de politique, de sport et de musique. Jadis entendu en radio, je couvre depuis juin 2014 le Gard rhodanien pour Objectif Gard.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer

Adblock détecté

S'il vous plaît envisager de nous soutenir en désactivant votre bloqueur de publicité