A la uneActualitésSports GardUSAM

USAM Nîmes craque sur la fin et perd face à Chambéry

L'USAM et Chambéry se sont affrontés dans le gymnase de Saint-Gilles (Photo Corentin Corger)

Pour son cinquième match amical de cette préparation estivale, l'USAM s'est inclinée de justesse 24-25 face à Chambéry. Au-delà de la défaite, ce sont les pertes de balle que regrette le coach Franck Maurice. 

Privé de son Parnasse pendant encore une semaine, à cause de l'installation d'un nouveau revêtement au sol, c'est à la halle Georges-Chouleur de Saint-Gilles que l'USAM a reçu Chambéry, pour disputer son cinquième match de cette préparation estivale. Une enceinte récemment rénovée où 200 spectateurs sont venus encourager la Green team. Une tribune animée par les membres du Green kop, toujours en forme. Pour débuter cette partie, Franck Maurice aligne Desbonnet, Guigou, Minel, Acquevillo, Nieto, Tobie et Sanad. Le coach gardois est privé de Nyateu (coude), pour au moins encore trois semaines, de Salou (mollet) et Poyet (genou).

L'entame est équilibrée avec deux équipes qui concluent souvent leurs offensives par un but (3-2, 6e). Mais quelques pertes de balle et des passes mal assurées profitent à Chambéry pour prendre les devants. Grigoras donne jusqu'à quatre points d'avance à son équipe grâce à un tir puissant du gauche (4-8, 14e). Le staff nîmois prend un temps mort pour couper l'élan adverse et fait entrer Gallego et Kavticinik. Une coupure payante puisque les Verts offrent un autre visage et reviennent à la marque (8-8, 19e).

Les Gardois ont même les opportunités pour passer en tête avant la pause mais se heurtent à un solide Portner, le portier savoyard. L'ancien Montpelliérain réussit une double parade sur des tentatives des deux Égyptiens nîmois, Sand et Hesham. Il est en revanche battu sur le buzzer par un jet à neuf mètres d'Hesham que le mur dévie ce qui permet à l'USAM d'égaliser à la pause (14-14). Au retour des vestiaires, les ailiers changent avec les entrées de Rebichon et Tesio. Nîmes reste sur sa lignée et continue de dominer le jeu pour prendre la tête des opérations (20-18, 42e).

Les retrouvailles dès vendredi

Le suspense est grand à l'entame du money-time puisque les Savoyards reviennent à hauteur profitant de l'infériorité numérique nîmoise. Hesham et Tesio prennent chacun deux minutes (22-22, 50e). Désormais chaque équipe veut jouer la gagne et se jauger sur la capacité à remporter la bataille psychologique des dernières minutes. Un statu quo s'installe pendant près de six minutes où personne ne parvient à trouver la faille. Tobie vient mettre fin à cette disette. Pas suffisant car c'est Chambéry qui a le dernier mot (24-25) même si dans les dernières secondes Tobie s'élance au tir et se fait bousculer en l'air. La faute est bien réelle mais l'arbitre ne bronche pas et l'USAM voit son bilan estival porté à deux défaites, deux nuls et une victoire.

"Lorsque l'on passe à +3, on ne perd que huit ballons mais dans des situations sans prise de risque où ça ne devrait pas arriver et c'est vraiment embêtant dans un moment critique comme celui-là", regrette en premier lieu Franck Maurice, après coup. "Défensivement on reprend de l'allant avec notamment un Quentin Dupuy solide", soulève t-il pour les points positifs. Il reste encore quinze jours de préparation pour la Green team avant le premier match de Lidl Starligue. Le dernier test aura lieu vendredi prochain encore face à Chambéry pour la manche retour en Savoie.

Corentin Corger

Etiquette

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer

Adblock détecté

S'il vous plaît envisager de nous soutenir en désactivant votre bloqueur de publicité