Politique

GARD RHODANIEN Elian Cellier, nouveau secrétaire de la section du Parti communiste français

Le nouveau secrétaire de la section Gard rhodanien du PCF Elian Cellier (Photo : Thierry Allard / Objectif Gard)

Il y a du changement à la section du Parti communiste français du Gard rhodanien, et ce n’est pas si fréquent.

En effet, Elian Cellier a été nommé la semaine dernière par ses pairs secrétaire de la section locale du parti, en remplacement de Michel Tortey, 71 ans, qui occupait la fonction depuis 12 ans. Le Bagnolais Elian Cellier, 53 ans, professeur d’histoire-géo dans un collège de Nîmes, reprend donc un flambeau qui lui a déjà été proposé « plusieurs fois », rejoue-t-il.

« Je n’aime pas me mettre en avant, mais à un moment il faut y aller », lance ce militant communiste, encarté « depuis une trentaine d’années. » Un mot revient dans son discours, la continuité. « Je vais être dans la continuité. Avec Michel Tortey nous avons des caractères différents, mais sur le fond on pense la même chose », explique Elian Cellier.

La ligne directrice va donc être de « nous faire respecter, de faire entendre la voix du parti dans le paysage de la Gauche. » Avec un changement de stratégie déjà entamé : « Depuis des années, nous avons beaucoup laissé la place aux autres, que ce soit en tête de liste ou aux places éligibles. Et ça n’a pas toujours été judicieux, avec des candidats qui n’ont pas été à la hauteur des espérances, comme Catherine Chantry à Pont-Saint-Esprit, où ça a été clairement une erreur, ou lors des départementales de 2015 à Bagnols », estime-t-il. Donc pour les prochaines échéances, « nous allons peut-être avoir une stratégie différente et ne plus laisser la place », avance-t-il.

Pour autant, le PCF local veut continuer à « travailler à l’union à Gauche, sauf que nous prendrons toute notre place. Nous ne voulons pas être hégémoniques comme le Parti socialiste à une certaine époque mais nous avons une forme de légitimité sur le travail effectué depuis des années sur la section », affirme-t-il. Le travail effectué sur la réouverture de la ligne SNCF voyageurs de la rive droite du Rhône ou sur les finances de l’Agglo du Gard rhodanien reviennent dans ses propos.

Seulement voilà, le PCF n’a presque plus d’élus sur le Gard rhodanien, et n’en a plus du tout à l’Agglo. Or, « nous avons beaucoup de choses à dire sur le pôle d’échanges multimodal, le musée, qui va porter notre voix et nos critiques ? », pose Elian Cellier.

Pour changer la donne, le nouveau secrétaire et la section travaillent sur les prochaines échéances que sont les départementales et les régionales du printemps prochain. « Il va falloir clarifier des choses, mais quoi qu’il arrive il faut regagner une majorité de Gauche au Département », note le communiste, qui a déjà commencé les discussions « avec le Parti radical de Gauche et le Parti socialiste. » Car pour Elian Cellier, le Parti communiste n’est pas un parti du passé : « Le communisme a toujours de l’avenir, car l’écologie sans le communisme c’est du green-washing. Nos idées ont encore plus de sens aujourd’hui. »

Thierry ALLARD

thierry.allard@objectifgard.com

Etiquette

Thierry Allard

32 ans, féru de politique, de sport et de musique. Jadis entendu en radio, je couvre depuis juin 2014 le Gard rhodanien pour Objectif Gard.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer

Adblock détecté

S'il vous plaît envisager de nous soutenir en désactivant votre bloqueur de publicité